Nouvelles Vendredi, 31. MARS, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Alain Slivinsky

Vaclav Havel et les victimes de l'holocauste

En mai déjà, les victimes de l'holocauste pourraient recevoir une indemnisation du gouvernement tchèque pour les souffrances qu'elles ont vécues pendant la Seconde Guerre mondiale. La Commission gouvernementale pour les victimes de l'holocauste vient, en effet, de définir les règles de la répartition de 300 millions de couronnes à ces fins. Le président de la République, Vaclav Havel, était présent à la réunion de la commission et s'est déclaré persuadé que cette répartition serait juste.

Le président de la République et le cimetière juif

Le président de la République, Vaclav Havel, a déclaré que le gouvernement tchèque avait trouvé la meilleure solution dans l'affaire du cimetière juif du 13ème siècle, découvert dans le centre de Prague lors de travaux de reconstruction. Le cabinet a décidé que les tombes seraient conservées et incluses dans la construction du bâtiment de la Ceska pojistovna (Compagnie d'assurance tchèque).

Entretiens tchéco-slovaques

Le ministre des Affaires étrangères tchèque, Jan Kavan, et Pavol Hamzik, vice-premier ministre slovaque pour l'intégration européenne se sont rencontrés à Prague. Les entretiens ont porté sur le développement des relations mutuelles et la position des deux pays, dans le cas où ils n'entreraient pas en même temps à l'Union européenne. Si l'Union douanière ne serait pas conservée, un accord spécial sur les importations et les exportations entre les deux pays pourrait être conclu.

Pas de raisons pour Greenpeace de protester contre l'électricité de Dukovany

L'organisation internationale écologique, Greenpeace, n'a aucune raison de protester contre les livraisons d'électricité de la centrale nucléaire tchèque de Dukovany à l'Allemagne. Cette centrale répond aux critères les plus strictes de l'Union européenne. Une réaction du porte-parole de la centrale, Petr Spilka, aux protestations des écologistes, mercredi, devant le siège de Bayernwerk, à Munich.

Intervention de la Banque centrale

L'intervention de la Ceska narodni banka (Banque centrale) sur le cours de la couronne, jeudi, n'est qu'à son début. Inutile donc de parler de son volume, selon le gouverneur Josef Tosovsky. Cette intervention répond à l'objectif de la banque, en ce qui concerne l'inflation. Une baisse du cours de 2 %, en une heure et demi, pour rester au niveau d'un peu plus de 36 couronnes tchèques l'euro.

Plainte du nonce apostolique à Prague

Le nonce apostolique, Giovanni Coppa, vient de demander de retirer de la distribution le magazine érotique NEI Report. Ce dernier a publié une interview que le nonce n'avait pas autorisée. Le magazine continue à être vendu, mais la rédaction s'engage à expliquer l'affaire. L'nterview aurait été accordée à Vecernik Praha, journal du soir, et reprise par NEI. Manque d'éthique des journalistes de NEI alors?

Rencontre des syndicats de Moravie du nord

Les membres des syndicats des entreprises sidérurgiques de Moravie du nord organisent une réunion, vendredi, à Bohumin. L'objectif, une position commune et la coordination lors d'actions de protestations. La situation dans ces entreprises est en effet critique.

Succès du meilleur film tchèque en France

Le meilleur film tchèque de ces derniers temps, Le retour de l'idiot, réalisé par Sasa Gedeon, vient de recevoir le Prix du jury du Festival des films européens à Mamers, en France. Il avait déjà reçu un Prix au Festival Angers. Le film passe en première, en France, à partir de la semaine prochaine.