PAC : le Parlement européen s’est prononcé en faveur de la réduction des aides, les agriculteurs tchèques peuvent perdre 36 millions d’euros

Comme cela était attendu, le Parlement européen a adopté, ce mercredi, à Strasbourg, le projet de réduction de l’enveloppe des subventions directes versées aux agriculteurs en 2014. Les agriculteurs tchèques devraient être les plus touchés, puisqu’ils devraient perdre 4,5 % du montant qui leur est accordé jusqu’à présent, soit environ 900 millions de couronnes (36 millions d’euros) (et non pas 300 millions de couronnes, comme annoncé mardi). La République tchèque est victime du nombre important de grandes exploitations agricoles percevant des subventions de plus de 5 000 euros par an. Ce sont en effet celles-ci qui seront concernées en premier lieu par la réduction des aides versées par Bruxelles. Cette mesure, qui doit encore fait l’objet de négociations entre les vingt-sept pays membres avant éventuellement d’être appliquée, s’inscrit dans le cadre de la révision à la baisse du projet de budget de l'UE pour la période 2014-2020. Le projet de budget adopté par le Conseil européen prévoit de réduire de 12 % le budget alloué à la Politique agricole commune pour les sept prochaines années, soit 373,2 milliards d'euros, dont 277,85 milliards d'euros pour les aides directes et les mesures de soutien au marché.