Près de 1 500 personnes ont participé aux démonstrations anti-rom ce samedi

Environ 1 500 personnes ont participé aux manifestations anti-rom dans huit villes de la République tchèque ce samedi. La situation la plus dramatique a eu lieu dans la ville d‘Ostrava, où des dizaines de radicaux d’extrême droite ont essayé d’accéder à une zone habitée par des Roms. La police les a stoppés avec des gaz lacrymogènes. La police a par la suite arrêté plus de 60 personnes; il y a des blessés du côté des manifestants ainsi que du côté des forces de l’ordre. Des manifestations anti-rom ont également été organisées par les extrémistes de droite à Brno, à České Budějovice, à Duchcov, à Plzeň (où 29 personnes ont été arrêtées), ainsi que dans la ville de Jičín, Děčín et Varnsdorf. Des contre-manifestations ont également été organisées, environ mille personnes se sont réunies contre le racisme et l’intolérance dans plusieurs villes.