Prestations sociales : le gouvernement contre la suppression de la sKarta

Le gouvernement s’est prononcé contre la suppression de la sKarta, une carte bancaire dite sociale sur laquelle les bénéficiaires des prestations sociales sont censés recevoir leurs allocations. Les ministres ont rejeté le projet du Sénat selon lequel le système devrait être annulé. Au contraire, le cabinet entend proposer son propre projet à la Chambre des députés afin qu’une solution soit trouvée pour la poursuite de ce système très controversé. En février dernier, la banque Česká spořitelna, qui gère le système et sert d’intermédiaire entre l’Etat et les bénéficiaires des prestations sociales, n’avait pas réalisé le virement sur les comptes bancaires de 15 000 personnes. Selon le nouveau projet du ministère du Travail et des Affaires sociales, la sKarta pourrait ne plus servir de carte bancaire mais simplement de pièce d’identité et les bénéficiaires ne seraient plus contraints d’avoir un compte à la Česká spořitelna. Les prestations leur seraient alors envoyées directement par l’Etat.