Procurature de Prague : personne ne sera accusé dans l’affaire des avions de chasse Gripen

Après quatre ans d’enquête, la procurature de Prague a définitivement ajourné l’enquéte relative aux conditions d’octroi des avions de chasse JAS-39 Gripen. Elle a déclaré ne pas avoir trouvé suffisamment de preuves pour accuser qui que ce soit. Les détectives de la police anti-corruption ont ouvert une enquête dans le cadre de cette affaire à trois reprises depuis 2002, sans jamais aboutir. En 2007, la télévision suédoise avait révélé une information selon laquelle l’appel d’offres pour l’achat des avions de chasse aurait été manipulé en faveur du consortium anglo-suédois BAE-Systems, qui proposait les Gripen. Néanmoins, le plan d’achat des avions orchestré par le gouvernement de Miloš Zeman en 2002 n’avait pas été approuvé par le Parlement. La République tchèque a finalement opté pour une location dont le contrat a été renouvelé récemment.