Procureur de la République, Ivo Ištván : « Nous allons poursuivre l’enquête de l’affaire de corruption »

Ivo Ištván, procureur de la République, affirme vouloir poursuivre l’affaire de la corruption politique des trois députés ODS remis en liberté ce mardi soir. Selon Ivo Ištván, la décision de la Cour suprême oblige la procurature à redéfinir les termes de l’accusation. L’activité de son bureau se concentrera sur la mise en évidence des lieux où se sont tenues les négociations suspectes. Dans l’affaire de corruption, sept personnes (sur huit accusées) ont été en détention provisoire depuis le mois de juin. Actuellement, quatre parmi eux restent en détention, il s’agit de Jana Nagyová, la chef du cabinet de l’ancien Premier ministre Petr Nečas, l’ancien chef du service de renseignement militaire Ondřej Páleník, Roman Boček, l’adjoint au ministre de l’Agriculture et Jan Pohůnek, employé du renseignement militaire. Seul ce dernier, Jan Pohůnek, n’a pas deposé plainte contre son arrestation. Les autres plaintes seront analysées par la Cour régionale d’Ostrava dans les jours à venir.