Sondage : la majorité des Tchèques accepterait la fermeture des magasins le dimanche et les jours fériés

Selon un sondage réalisé par la société de conseil KPMG, près de deux tiers des Tchèques accepteraient la fermeture des magasins le dimanche et les jours fériés. En revanche, un tel aménagement des horaires d’ouverture déplairait à 13% des répondants. Le repos dominical des employés des magasins recueille moins de soutien auprès des jeunes, des hommes et des habitants de Prague. Le sondage a été réalisé quelques jours avant la réunion du Sénat lors de laquelle les législateurs discuteront la possibilité de fermer les magasins les jours fériés. Selon le projet du sénateur social-démocrate František Bublan, la nouvelle réglementation ne concernerait pas les espaces inférieurs à 200 m2, des pharmacies, des stations-service ou des gars des transports.