Télévision publique : des journalistes se plaignent de pratiques de censure

La Télévision publique tchèque (ČT) fait face à la fronde de certains de ses employés qui protestent contre des pratiques de censure au sein du média. Une vingtaine de journalistes ont ainsi envoyé une lettre au Conseil de la Télévision tchèque dans laquelle ils se plaignent que des bulletins d'informations et des actualités sont régulièrement censurés en faveur du président de la République Miloš Zeman et de la formation politique que celui-ci soutient, le Parti des droits des citoyens (SPOZ). Dans le même temps, soixante de leurs collègues, dont Václav Moravec, le journaliste en charge des programmes politiques les plus importants, rejettent ces allégations et nient l'existence de toute forme de pression ou de manipulation. Directeur général de la Télévision tchèque, Petr Dvořak a annoncé qu'une enquête indépendante serait menée pour faire la lumière sur ces protestations.

Auteur: Pierre Meignan