Une première sur la scène politique tchèque : le ministre de la Santé a été agressé en public par un adversaire politique

Au congrès des stomatologues tchèques, où le ministre de la Santé, David Rath, avait été invité, il a été agressé par Miroslav Macek, l'ancien vice-président du Parti civique démocrate et conseiller du président de la République. Le motif ? Un litige personnel entre les deux hommes, car David Rath avait déclaré récemment que Miroslav Macek s'était marié seulement pour des raisons financières. Le Premier ministre, Jiri Paroubek, a réagi à l'agression de son ministre en déclarant que cet acte avait des arrières politiques, car l'agresseur était toujours considéré comme le porte-parole non-officiel du Parti civique démocrate, le conseiller du Président. Le chef du gouvernement demande donc au président de la République, Vaclav Klaus, d'en tirer les conséquences. Une affaire sans précédent en Tchéquie !