A Brno, l’annulation du salon industriel international

Foto: Press kit, Archiv MSV

Plus importante foire industrielle existant en Europe centrale et de l’Est, le Salon international de la construction mécanique (MSV) de Brno n’aura pas lieu cette année à cause de la pandémie de coronavirus.

Pour la première fois depuis 1959, le Salon international de la construction mécanique n’ouvrira pas ses portes aux visiteurs. Sa 62e édition devait être organisée du 5 au 9 octobre prochain au Parc des foires de Brno. Elle a été reportée à 2021, ont annoncé les organisateurs ce jeudi. Chaque année, le salon accueille 80 000 personnes et plus 1 600 exposants tchèques et étrangers.

« Il est impossible d’organiser le salon en respectant les règles établies par le ministère de la Santé », a expliqué le directeur de la société organisatrice Veletrhy Brno, Jiří Kuliš. Selon les règles qui s’appliquent pour ce genre d’événements, les pavillons doivent être séparés par une clôture et leur fréquentation est limitée à 1 000 personnes, y compris les exposants. « Or chacun de nos pavillons compte habituellement 250 exposants. En plus, les visiteurs ne pourraient pas y circuler librement », a précisé Jiří Kuliš. D’après lui, l’annulation du salon met en difficulté économiques l’entreprise Veletrhy Brno qui sera ainsi privée de 35% de revenus.

« L’analyse que nous avons élaboré et remis au ministère de la Santé démontre que le déroulement du salon de Brno est comparable au fonctionnement d’un grand centre commercial. Mais ces centres sont ouverts depuis le mois de mai et personne ne contrôle combien de personnes y circulent dans un moment précis », s’indigne l’organisateur du salon.

Jiří Kuliš a déclaré que la société Veletrhy Brno entendait porter plainte contre l’Etat, à l’instar de plusieurs autres entreprises du secteur du tourisme se trouvant dans l’impossibilité de poursuivre leurs activités à cause des mesures instaurées par le gouvernement. Elles demandent un dédommagement à hauteur de 500 millions de couronnes (18,6 millions d’euros).