Affaire des avions CASA : le chef de la police anti-corruption défend le travail de l’ensemble de la police

Ce dimanche, sur le plateau de la Télévision tchèque, le chef de la police anti-corruption Tomáš Martinec a déclaré que la demande, par la police, de la levée de l’immunité parlementaire de la vice-présidente de la Chambre des députés Vlasta Parkanová avait été légitime. Selon lui, la critique de certains membres du gouvernement ne risque pas d’influencer le travail de la police. Cette semaine, les députés ont en effet levé l’immunité parlementaire de l’ancienne vice-présidente de la Chambre basse Vlasta Parkanová, soupçonnée par la police d’abus de pouvoir et de confiance lors de l’achat, en 2009, des avions militaires CASA pour un montant très supérieur au coût réel estimé. L’affaire est cœur d’un conflit entre le président de la police tchèque Petr Lessy et le ministre des Finances Miroslav Kalousek selon lequel Vlasta Parkanová est innocente.