Affaire Nagyová : l’ancien ministre de la Défense Alexandr Vondra a déclaré « ne rien savoir » de la filature de l’épouse de l’ancien Premier ministre

Après Vlastimil Picek lundi, l’ancien ministre de la Défense Alexandr Vondra a lui aussi été interrogé par la police ce mardi, dans le cadre de l’affaire Jana Nagyová. L’ancienne directrice et amante de l’ancien Premier ministre Petr Nečas est accusée d’abus de pouvoir pour avoir fait suivre l’épouse de ce dernier par le service de renseignement militaire entre octobre et novembre 2012. Lors de son interrogatoire, Alexandr Vondra, qui était alors encore ministre au moment des faits, a déclaré « ne rien savoir » de ces pratiques et qu’il en avait été informé par les médias lors d’un voyage de travail en France mi-juin. La filature est illégale car elle a été menée sans l’autorisation du ministre de la Défense. Lundi, Vlastimil Picek, qui est resté à la tête du ministère de la Défense malgré la chute du gouvernement de droite de Petr Nečas, a, lui, déclaré qu’il était du ressort du tribunal d’évaluer sa responsabilité et celle de ses subordonnés dans cette affaire.