Biélorussie : les parlements des pays de Visegrád entendent faire pression ensemble sur le régime

Réunis en ligne mardi, les présidents des parlements des quatre pays du Groupe de Visegrád (V4 – République tchèque, Hongrie, Pologne et Slovaquie) se sont entendus sur la nécessité de soutenir plus fortement l’opposition au régime d’Alexandre Loukachenko en Biélorussie. Ils souhaitent pour cela adopter une position commune. Ils entendent aussi permettre aux étudiants biélorusses d’obtenir des bourses à l’étranger grâce au Fonds international de Visegrád.

Le président du Sénat tchèque, Miloš Vystrčil, a évoqué la possibilité d’inviter des représentants de cette opposition à Prague. « Compte tenu de la mémoire historique que possèdent tous les pays du V4, il est dans notre intérêt vital de soutenir tous ceux qui veulent la liberté et la démocratie », a-t-il déclaré, notant aussi que plus personne aujourd’hui ne s’intéressait à la Biélorussie, cinq mois après la tenue des élections présidentielles.

« Nous ne devons pas cesser de faire pression sur la Biélorussie. Des élections libres sont la base pour que quelqu’un puisse gouverner », a indiqué pour sa part Radek Vondráček, qui est le président de la Chambre des députés.