Blanchiment d'argent : le lobbyiste Ivo Rittig et les quatre autres suspects arrêtés ce vendredi remis en liberté

La police a procédé ce vendredi à l'arrestation de l'influent lobbyiste pragois Ivo Rittig ainsi que de quatre autres suspects dans le cadre d'une affaire de blanchiment d'argent liée à la société de transport en commun de la capitale. La présidente du ministère public à Prague, Lenka Bradáčová, craignait qu'ils ne quittent la République tchèque et souhaitait donc les placer en détention provisoire. Jeudi, la justice a en effet ordonné que leur soit rendu leur passeport. Finalement, le tribunal d'arrondissement de Prague 5 a décidé de refuser leur placement en détention provisoire au motif qu'il leur était déjà interdit de quitter le territoire tchèque. Suite à sa remise en liberté, Ivo Rittig a déclaré qu'il ne savait pas encore s'il allait justement quitter la République tchèque ou non.

L’enquête policière aurait mis en lumière une structure de blanchiment d’argent qui aurait permis à Ivo Rittig d’obtenir sur son compte une part du prix de chaque ticket de transport acheté, après que cet argent a passé par une société de conseil siégeant aux Iles vierges, un paradis fiscal.

Auteur: Pierre Meignan