Chiffres alarmants sur la criminalité des enfants

r_2100x1400_radio_praha.png

La délinquance juvénile va augmentant, en République tchèque. L'an dernier, 10 000 délits ont été commis par des enfants, 13 000 par des adolescents. C'est ce qui ressort des données du ministère de l'Intérieur. Bizutage, attaques racistes verbales, tags, vandalisme, prostitution, mendicité, vols dans des hypermarchés - voilà des délits les plus répandus. La montée en flèche du nombre des enfants qui s'organisent en gang et commettent des vols et des violences est tout particulièrement alarmante. Le porte-parole du ministère, Gabriela Bartikova, n'exclut pas une liaison entre cette tendance et une croissance des manifestations de violences dans les médias et dans la vie. De plus en plus souvent, des délits sont commis par de jeunes usagers de drogues. Leur âge ne cesse de baisser et beaucoup d'entre eux se recrutent des familles riches. Par contre, la jeunesse des couches sociales plus faibles penche pour la mendicité et le tournage de films porno, indique le porte-parole.