Cinéma : 11 Lions tchèques pour « Buisson ardent » consacré à Jan Palach

Comme attendu, le drame « Hořicí keř » (« Buisson ardent) de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland, film consacré à Jan Palach et aux événements qui ont suivi sa mort, a été le grand vainqueur des 21es Lions tchèques, prix récompensant les meilleurs films de l’année écoulée en République tchèque. La céréomie s’est tenue samedi soir dans la salle du Rudolfinum à Prague. « Buisson ardent » était nominé dans quatorze des seize catégories. Il a remporté notamment les Lions du meilleur film, de la meilleure réalisation et du meilleur scénario. Nominé à deux reprises, le film intitulé « Jako nikdy » (« Comme jamais ») de Zdeněk Tyc a, lui, été reçu les Lions du meilleur acteur et de la meilleure actrice. Equivalent de la cérémonie des Césars en France, la remise des Lions tchèques est organisée par l’Académie tchèque de cinéma et de télévision.