Corruption : la police a mené de vastes perquisitions à la mairie d’Ostrava

La police a achevé, ce mardi matin, sa vaste perquisition à la mairie d’Ostrava (Moravie-Silésie, dans l’est de la République tchèque). L’unité de lutte contre la corruption soupçonne plusieurs employés de la municipalité, des chefs d’entreprise ainsi que certains responsables politiques de divers délits dans la manipulation d’appels d’offres. Des documents et l’ordinateur appartenant à une des adjointes au maire d’Ostrava ont ainsi été confisqués. Menées également dans une vingtaine d’endroits différents de la troisième plus grande ville du pays, ces perquisitions avaient été entamées lundi après-midi. La police mène une enquête depuis la fin de l’année dernière, notamment sur neuf grandes commandes de travaux dont certains sont cofinancés par les subventions en provenances des fonds européens.

Auteur: Pierre Meignan