Covid-19 : plusieurs foyers de contamination repérés à Prague

Prague, photo: ČTK/Roman Vondrouš

Onze d’élus de la capitale tchèque, ainsi que plusieurs autres politiciens et des dizaines d’employés de la mairie de Prague devront rester en quarantaine jusqu’à fin juin suite au test Covid-19 positif du maire-adjoint Petr Hlubuček. Avec entre 15 à 20 nouveaux cas de contamination par jour, plus de 2 200 malades et une centaine de décès depuis le début du mois de mars, Prague reste, avec la Moravie-Silésie, la région la plus touchée du pays par l’épidémie de coronavirus. Nous faisons le point sur la situation dans la capitale.

Petr Hlubuček, photo: Štěpánka Duchková, ČRo

Selon la responsable des services d’hygiène Jarmila Rážová, de nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés au cours des deux dernières semaines dans tous les quartiers de la capitale, qu’il s’agisse du centre de Prague ou de sa banlieue. Jarmila Rážová a précisé qu’il s’agissait tant des foyers locaux de l’épidémie que d’une contamination communautaire.

Ainsi, par exemple, un foyer de contamination a été détecté sur un chantier situé dans le IVe arrondissement à Prague, où 56 ouvriers originaires de différentes régions de la République tchèque ont été infectés. Par conséquent, le virus s’est également propagé dans les régions de Bohême centrale, d’Olomouc, de Zlín, d’Ústí nad Labem et de Hradec Králové. Des centres dans lesquels sont hébergés des ouvriers étrangers ont également été touchés, de même que plusieurs écoles, un centre de secours et une maison de retraite à Olomouc, en Moravie centrale.

Un autre cluster a récemment été identifié dans le quartier pragois de Letňany, où une vingtaine de personnes ont été contaminées lors d’un match amateur de hockey sur glace.

La mairie de Prague, photo: Filip Jandourek, ČRo

Très médiatisé cette semaine, le cas de Covid-19 à la mairie de Prague ne semble pas, pour l’instant, être à l’origine d’un foyer d’infection : alors que l’ensemble des conseillers municipaux, y compris le maire pirate Zdeněk Hřib, ont été testés et placés en isolement, aucun nouveau cas de la maladie n’a pour l’instant été signalé.

Des mesures sanitaires resteront donc fort probablement en vigueur à Prague et dans les autres régions où le nombre de cas de coronavirus reste élevé. Il s’agit notamment de l’obligation de porter un masque de protection des voies respiratoires dans les transports en commun et dans les espaces intérieurs, une mesure qui sera levée, dans le reste du pays, à compter du 1er juillet prochain.