Crise migratoire : la République tchèque prête à envoyer plus de 100 soldats et policiers en Hongrie pour aider à la protection de l’espace Schengen

La République tchèque va proposer une action commune des pays du Groupe de Visegrád (République tchèque, Hongrie, Pologne et Slovaquie) pour protéger la frontière entre la Hongrie et la Serbie et ainsi limiter l’accès à l’espace Schengen aux migrants en provenance des Balkans. C’est ce qu’a indiqué le Premier ministre Bohuslav Sobotka sur Twitter ce vendredi. Les ministres de l’Intérieur des quatre pays discuteront prochainement des détails de cette éventuelle opération à Luxembourg jeudi prochain. Suite à cette déclaration, le ministre Milan Chovanec a précisé que la République tchèque était prête à mettre plus de cent soldats et policiers à disposition de la Hongrie, dont le gouvernement en a fait la demande. Ceux-ci pourraient être envoyés fin octobre – début novembre et leur mission devrait durer plusieurs mois.