Déconfinement : la République tchèque rouvre ses frontières

Photo: ČTK/Ondřej Hájek

Le gouvernement tchèque a annoncé, jeudi soir, la fin des restrictions à la liberté de circuler en Tchéquie. Ce vendredi, les frontières ont été rouvertes aux Tchèques, ainsi qu’aux étrangers en voyages d’affaires et aux étudiants des pays de l’UE. En raison de la baisse continue du nombre de nouveaux cas de coronavirus dans le pays, d’autres mesures de confinement encore selon levées plus tôt que prévu.

Un test négatif au Covid-19 demandé à la frontière

Photo: ČTK/Ondřej Hájek
Fermées depuis le 16 mars dernier, les frontières du pays sont donc à nouveau rouvertes à compter de ce vendredi. Comme l’a indiqué le ministre de la Santé Adam Vojtěch, voyager à l’étranger est possible, pour les Tchèques et les étrangers avec permis de résidence, sous certaines conditions : au retour en Tchéquie il faudra avoir la preuve d’un test PCR (non pas un test sérologique rapide) négatif au Covid-19 vieux de quatre jours au maximum, ou alors rester deux semaines en quarantaine. Les travailleurs frontaliers (à savoir les Tchèques qui travaillent en Allemagne et en Autriche voisines) devront présenter un test négatif une fois tous les quinze jours.

Si la République tchèque reste fermée aux touristes, l’entrée au pays sera possible, à compter du 27 avril prochain, pour les ressortissants des pays de l’UE en voyage d'affaires, à condition que leur séjour en République tchèque ne dépasse pas trois jours. Le ministre de l’Intérieur Jan Hamáček a expliqué ce vendredi comment allait se dérouler les contrôles à la frontière :

Jan Hamáček, photo: Archives de Gouvernement tchèque
« Un test négatif au Covid-19 sera exigé par la police. Les ressortissants tchèques qui ne l’auront pas seront envoyés en quarantaine, car on ne peut pas leur refuser de retourner au pays. En revanche les ressortissants étrangers qui ne présenteront pas un test négatifs ne seront pas autorisés d’entrer sur le territoire tchèque. »

A noter que les étudiants des pays de l'UE, ainsi que les travailleurs saisonniers peuvent eux-aussi désormais voyager en Tchéquie, sous certaines conditions.

Rappelons enfin que depuis la mi-avril, les ressortissants étrangers, y compris des pays hors UE, peuvent se rendre en Tchéquie, pour certaines raisons justifiées.

Même si les Tchèques sont donc désormais autorisés à partir à l’étranger, y compris pour des séjours de vacances, le ministère des Affaires étrangères leur a vivement recommandé de différer tout déplacement à l’étranger, du fait des restrictions qui restent en vigueur dans d’autres pays et des complications persistantes dans le domaine du transport international.

Réouverture des commerces

Photo: ČTK/Michal Krumphanzl
En raison de l’évolution positive de la situation sanitaire, le gouvernement a également décidé, jeudi, d’accélérer le calendrier de réouverture des commerces et autres services et établissements en République tchèque. Lundi 27 avril, les commerces d’une surface inférieure à 2 500 mètres carrés pourront rouvrir leurs portes à condition de posséder une entrée indépendante et qu’ils ne se trouvent pas dans un centre commercial.

Enfin, les bars et restaurants possédant une terrasse, les musées et galeries, châteaux ou encore les salons de coiffure devraient pouvoir rouvrir le 11 mai, tandis que les restaurants et l’ensemble des institutions culturelles devraient pouvoir reprendre une activité normale le 25 mai.

Toutefois, certaines mesures de restrictions, comme le port de masque en dehors de chez soi, restent en vigueur. Les regroupements de plus de 10 personnes sont interdits.