Des artistes tchèques en France

r_2100x1400_radio_praha.png

Et encore deux ou trois mots à propos de deux artistes tchèques remportant des succès en France. Alena Gebertova.

L'artiste tchèque Petr Sis, 51 ans, n'est pas inconnu du public français. Illustrateur, fixé depuis 1984 aux Etats-Unis, il vit entre Prague, New-York, Londres et Paris. En France, il publie souvent ses dessins dans des magazines et illustre des livres pour enfants. La version française d'un livre pour enfants, portant en tchèque un nom magique - Madlenka, petite Madeleine en français, vient d'y paraître ces derniers jours... Avant de s'exiler, Petr Sis était l'une des grandes figures du film d'animation tchèque. En 1980, il s'est vu décerner l'Ours d'or au Festival international du film de Berlin. A noter que le dernier supplément littéraire de Libération consacre une grande place à l'illustrateur tchèque.

Il paraît que 51 ans sont forts heureux pour les artistes tchèques, du moins pour certains d'entre eux. Du même âge que Petr Sis, le violoniste tchèque Bohuslav Matousek vient de remporter le Grand prix au MIDEM de Cannes, catégorie musique de chambre. Il le doit à l'enregistrement complet des compositions pour violon de Bohuslav Martinu, compositeur tchèque qui avait passé une grosse partie de sa vie en France. L'enregistrement, réalisé quarante ans après la mort du compositeur, couvre les oeuvres écrites entre les années 1909 et 1945. Pour Bohuslav Matousek, l'appréciation de Cannes vaut une médaille olympique.