On divorce moins en République tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

Le divorce en République tchèque. Il intervient généralement après 12 ans et donc plus tôt qu'en France. Le nombre de ménages ayant opté pour le divorce judiciaire en 1999 est inférieur de 10.000 au chiffre de 1998. Le sixième de ces demandes en divorces a été réglé au cours de l'année même. Malgré cela, la République tchèque fait partie des pays où l'on compte le plus de divorces judiciaires. Le plus grand nombre de dissolutions a été prononcé, en 1999, dans la ville industrielle d'Ostrava en Moravie du nord : 972. Le chiffre le plus bas : 296, dans la célèbre station thermale de Karlovy Vary en Bohême de l'ouest. Toutes ces données doivent être tempérées par le fait que beaucoup de jeunes optent pour l'union libre.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture