Environnement : l'anti-prix Ropák décerné au président tchèque

Le président Miloš Zeman est le vainqueur de l'édition 2013 de l'anti-prix Ropák, lequel récompense l’ « action anti-écologique de l’année ». Différentes organisations écologistes ont distingué le chef de l'Etat pour sa promotion du projet pharaonique de construction d'un canal de 380 kilomètres entre l'Oder, l'Elbe et le Danube. S'il se concrétise, ce chantier participerait à la destruction de l'écosystème en Europe centrale. Dans le cadre du sommet à Prague du partenariat oriental, Miloš Zeman a discuté ce projet avec son homologue autrichien Heinz Fischer, arguant qu'il permettrait de créer des milliers d'emplois. Le "ropák" est un animal fictif mangeur de pétrole imaginé par le cinéaste Jan Svěrák dans son film de fin d'études.

Auteur: Pierre Meignan