Foot - Championnat : Le Sparta prend le large ; Tennis – Fed Cup : les Tchèques rejoignent le groupe mondial

Sparta Prague - Bohemians, photo: CTK

Football : à trois journées de la fin, le Sparta Prague dispose désormais de quatre points d’avance sur son rival du Slavia et semble avoir fait un pas décisif dans la course au titre de champion de République tchèque ; Tennis, la République tchèque a battu Israel (3-2) en match de barrage de Fed Cup et rejoint ainsi le groupe mondial.

Foot - Championnat : Le Sparta prend le large

Slavia Prague - Viktoria Zizkov, photo: CTK
La lutte pour le titre de champion de République tchèque de football se poursuivait ce week-end avec la 27e journée. Une journée qui, comme la précédente, a profité au Sparta Prague. Malgré le match nul et vierge concédé dans le derby pragois sur le terrain des Bohemians, le Sparta a accentué son avance en tête du classement à quatre points, le Slavia Prague étant de son côté humilié (0-3) devant son public dans l’autre derby de la capitale contre Viktoria Zizkov. Il s’agit de la deuxième défaite consécutive enregistrée par le Slavia après celle (1-3) subie à Teplice, troisième au classement, la semaine dernière. Rien ne va donc plus dans le club en crise du Français Mickaël Taveres et de Vladimir Šmicer. Leader pendant la majeure partie de la saison, le Slavia a vu fondre au printemps la confortable avance de cinq points qu’il possédait à la trêve hivernale. Comme la saison dernière déjà à la même époque, les Rouges et Blancs voient donc s’envoler dans les derniers matchs leurs espoirs de conquête d’un titre qui les fuit depuis 1996.

Sparta Prague - Bohemians, photo: CTK
De son côté, sans être brillant, le Sparta Prague s’est satisfait d’un match nul face à une équipe de Bohemians qui, devant son fidèle public, a une nouvelle fois vendu chèrement sa peau et engrangé un point précieux dans la lutte pour le maintien. Un point qui a aussi fait l’affaire du Sparta, comme le reconnaissait son capitaine, Tomáš Sivok :

« Je pense pouvoir dire que si nous avions gagné aujourd’hui, nous aurions pratiquement été assurés d’être sacrés champions, puisque nous aurions eu six points d’avance sur le Slavia avec encore trois matchs à disputer, dont les deux prochains à domicile. Mais avant ce match contre les Bohemians, on savait aussi qu’un résultat nul ne serait pas une mauvaise opération. C’est donc un bon point de pris contre une équipe accrocheuse, qui s’est bien battue et n’a rien lâché. Si quelqu’un nous avait dit cet hiver que nous aurions quatre points d’avance sur le Slavia à ce moment de la saison, nous ne l’aurions pas cru. Il ne faut donc pas trop faire la fine bouche. Notre sort ne dépend plus que de nous et je suis convaincu que nous serons champions. »

Fed Cup : les Tchèques rejoignent le groupe mondial

Květa Peschkeová et Iveta Benešová, photo: CTK
L’équipe de République tchèque de tennis a battu Israël (3-2), ce week-end, à Ramat Hasharon, en match de barrage de la Fed Cup, l’équivalent féminin de la Coupe Davis chez les hommes. Bien que privées de leur meilleure joueuse, Nicole Vaidišová, qui a choisi de se consacrer à sa propre carrière, les Tchèques sont parvenues à bout des Israéliennes en obtenant le troisième point décisif lors du dernier match de double grâce à la paire composée d’Iveta Benešová et de Květa Peschkeová, vainqueur en deux sets (6-4, 6-3). Grâce à cette victoire, les Tchèques accèdent pour la première fois depuis quatre ans au groupe mondial.