Foot - Le doublé pour le Sparta

Jaromir Blazek, photo: CTK
0:00
/
0:00

Lundi soir, on jouait la dernière journée du championnat tchèque. Et c'est finalement le Sparta Prague qui a remporté le titre avec quatre points d'avance sur le Slavia, Mlada Boleslav et Liberec (58 points).

Photo: CTK
Ambiance de fête hier dans le stade de Letna sur les hauteurs de Prague. Pour son dernier match de la saison, l'équipe du Sparta a écrasé Most 5 à 0 et mis ainsi un terme au suspens qui a duré jusqu'à cette dernière journée.

Mathématiquement, deux équipes pouvaient encore, lundi soir, remporter ce championnat, et finalement c'est le Sparta qui reprend son bien. Le Slovan Liberec, champion l'année dernière, doit se contenter de la quatrième place cette saison, après avoir encaissé quatre buts sur le terrain du FC Mlada Boleslav, le bourreau de l'OM en Coupe de l'UEFA cette année qui termine à la troisième place derrière le Slavia Prague.

Jaromir Blazek, photo: CTK
L'ambiance était d'autant plus festive à Letna que le Sparta a remporté la semaine dernière la finale de la Coupe. « Notre équipe entre ainsi dans l'histoire, souligne le gardien Jaromir Blazek, qui à 34 ans vient de signer avec le FC Nuremberg en Allemagne. Personne n'avait réussi à réaliser le doublé depuis la création du championnat tchèque en 1993. Je suis l'homme le plus heureux du monde. »

Grâce à ce dixième titre de champion de République tchèque en 14 ans, le Sparta se qualifie pour le troisième tour préliminaire de la prochaine Ligue des Champions. L'autre grande équipe de la capitale, le Slavia, est qualifiée pour le deuxième tour préliminaire.

Karel Poborsky, photo: CTK
Mlada Boleslav et Jablonec (finaliste malheureux de la Coupe perdue face au Sparta) défenderont leurs chances en Coupe de l'UEFA. Le Slovan Liberec, grand perdant de la dernière journée, se contentera de la Coupe Intertoto.

Et puis cette dernière journée du championnat 2006/2007 était aussi l'occasion de voir l'un des grands joueurs de l'histoire du football tchèque disputer son dernier match. A 35 ans, Karel Poborsky a mis fin à sa carrière, devant son public de Ceske Budejovice, le club où il avait débuté en 1988 et qu'il avait rejoint la saison dernière.