Gouvernement : désaccord au sein de la coalition pour la répartition des postes d’adjoints dans les ministères

Les dirigeants des trois partis composant la nouvelle coalition gouvernementale ne s’entendent pas sur la répartition des postes d’adjoints dans les ministères. Tandis que les sociaux-démocrates et les chrétiens-démocrates souhaitent placer leurs représentants dans les six ministères qui seront dirigés par le mouvement ANO (Action des citoyens mécontents), le leader de ce dernier, Andrej Babiš, qui sera prochainement nommé ministre des Finances, s’y oppose. Le Premier ministre, Bohuslav Sobotka, estime cependant que doit prévaloir l’accord selon lequel les partis ne disposant pas d’un ministère peuvent proposer leurs spécialistes pour les fonctions de ministre-adjoint.