Grand steeple-chase de Pardubice : une histoire qui remonte à la chasse à courre

Le Grand Steeple-chase de Pardubice, photo: Radio Prague

Dix-sept chevaux s'aligneront, dimanche, au départ de la 116e édition de Velka pardubicka, le Grand steeple-chase de Pardubice, en Bohême de l'Est. Une épreuve hippique d'obstacles mythique mais à l'histoire sinistre pour laquelle les Tchèques se passionnent chaque début d'automne, le deuxième dimanche d'octobre venu.

Pour la première fois depuis vingt ans, aucun cheval étranger ne prendra le départ d'une course considérée à juste titre comme l'une des plus difficiles en Europe. L'année dernière, seuls sept des dix-sept partants avaient franchi la ligne d'arrivée d'un parcours long de 6900 mètres et jalonné de trente et un obstacles. Il y a près d'un siècle de cela, en 1909, aucun cheval n'était même arrivé au bout d'une épreuve qui, chaque année ou presque, entraîne les blessures, parfois mortelles, de plusieurs chevaux.

C'est au XIXe siècle que la course voit progressivement le jour. A l'époque, la noblesse anglaise aime organiser des parties de chasse à courre pour se distraire. Des groupes de cavaliers habillés de vestes colorées et accompagnés d'une meute de chiens traquent le gibier jusqu'à épuisement de celui-ci en franchissant de nombreux obstacles naturels. Très populaire en Angleterre, ce loisir cruel se répand peu à peu dans d'autres pays européens et arrive jusqu'en Bohême, où la première partie de chasse est organisée en 1836 par le comte Oktavian Kinsky sur son domaine de Chlumec, petite ville située entre Prague et Hradec Kralové. Mais cinq ans plus tard, la chasse à courre est déplacée quelques kilomètres plus au sud-est, à Pardubice. Une ville et une région qui rappellent les grands parcs anglais. Or, en Angleterre, dès le début du XIXe siècle, les parcours d'obstacles sont intégrés aux parties de chasse à courre. Des parcours tellement populaires qu'en 1836 se dispute pour la première fois le Grand National de Liverpool, autre course aussi mythique que terrifiante qui inspire les Tchèques et les incite à construire leur propre parcours en 1856. Mais parce que ses fondateurs désiraient un autre type d'obstacles que ceux que l'on trouvait déjà en Europe, un parcours particulièrement exigeant fut installé. Et dix-huit ans plus tard, en 1874, la toute première édition du Grand steeple-chase de Pardubice est disputée.

Depuis, malgré les drames et les dizaines de victimes qui ont marqué sa longue histoire, la course est disputée chaque année, et a trouvé une place immuable dans le calendrier mondain et sportif tchèque.