HANA KUBESOVA - KVAPILOVA

r_2100x1400_radio_praha.png

C'est pour la première fois, aujourd'hui, que nous vous présentons notre nouvelle rubrique bi-hebdomadaire qui s'appelle, les Tchèques célèbres et moins célèbres. Elle se propose de vous présenter des portraits de personnes qui, d'une manière ou d'une autre, ont marqué l'histoire moderne tchèque, décédées ou vivantes. Nous n'envisageons pas d'avoir des critères spécifiques pour le choix de ses protagonistes, sauf la condition qu'il s'agisse de personnes, dont l'oeuvre, l'activité professionnelle ou la vie peuvent être qualifiées d'intéressantes et d'enrichissantes... Le premier portrait, rédigé par notre collaboratrice externe, Jaroslava Gregorova, est consacré à l'une des meilleures actrices tchèques de la fin du 19e siècle, Hana Kvapilova.

Hana Kubesova-Kvapilova! La plus grande comédienne tchèque ; une personnalité remarquable dont l'objectif suprême de la vie était le théâtre qu'elle symbolisait avec tant d'ardeur. Son physique n'était pas spécialement attirant, mais elle avait des traits expressifs, soulignés par un regard sombre et profond. Sa voix fascinante était accompagnée par des gestes gracieux et éloquents. Madame Kubesova-Kvapilova était une âme noble et pure. Un travail quotidien amenait son art jusqu'à une perfection incomparable dans l'interprétation des rôles qu'elle jouait. Le plus souvent, son partenaire était le très célèbre comédien tchèque, Eduard Vojan. Kvapilova est considérée comme la première actrice moderne tchèque, car elle soutenait les jeunes auteurs dramatiques pour créer une nouvelle ambiance sur scène. Dans l'atmosphère de fin de siècle, elle a réussi à découvrir les nouvelles vibrations de l'âme humaine, sensible à tous les changements de la vie.

Hana Kubesova-Kvapilova est née le 29 novembre 1860, à Prague, dans une des rues proches du Théâtre national. Sa famille était aisée, mais son père s'était appauvri. Elle fréquenta l'école supérieure de filles et, ensuite, suivit une formation pour devenir enseignante. En cette période, elle était déjà connue en tant que comédienne amateur. Puis, en 1886, Hana Kubesov-Kvapilova a été recommandée par ses amis à Pavel Svanda, directeur d'une compagnie de théâtre. Elle se faisait remarquer par son talent, ainsi que par sa façon de jouer.

Sur l'initiative de Pavel Svanda, l'actrice passe une audition au Théâtre national, le 20 et le 22 avril 1888. A l'audition, elle a présenté deux rôles. Celui de l'impératrice Elise, épouse de Charles IV, dans la pièce, Une nuit à Karlstein, écrite par le célèbre écrivain et poète tchèque, Jaroslav Vrchlicky et, ensuite, Anezka de Champrosé dans la comédie d'Emanuel Bozdech, De l'époque des cotillons. Le 1 juin 1888, Hana Kubesova-Kvapilova devient membre du Théâtre national. A cette époque, l'art dramatique européen subissait une longue et pénible crise. Le style classico-romantique touchait à sa fin; une renaissance de style se faisait sentir. Ce n'était pas uniquement la société qui changeait, mais la notion de la vie elle-même. La tendance menait à la libération de la personnalité soumise à des conventions trop rigides. Kvapilova était la première comédienne tchèque qui ressentait pleinement ce changement et le transmettait sur scène. L'interprétation de ses rôles était dramatique. Ses personnages n'étaient ni austères, ni passionnément impétueux. Ils étaient nouveaux, fragiles, non-conventionnels, sans coquetterie et sans affectation. Citons son inoubliable Marguerite dans Faust de J.W.Goethe, Ofélie dans Hamlet de W. Shakespeare, Mása dans Les trois soeurs d'A.P. Tchekhov, sans oublier les rôles dans les pièces des auteurs tchèques comme A. Jirasek ou L. Stroupeznicky. Hana Kvapilova a été également excellente dans le rôle d'Ellida Wangel dans La dame d'outre-mer de H. Ibsen. La mise en scène a été réalisée par son mari, Jaroslav Kvapil, poète et auteur dramatique, qu'elle épousa le 26 mai 1894. Jaroslav Kvapil est resté le grand amour de l'artiste, jusqu'à la fin de sa vie.

Hana Kvapilova a réalisé un grand nombre de voyages d'études en Autriche, Allemagne, Belgique, au Danemark, en France, en Hollande, en Suède'En 1902 et 1903, elle remporte un énorme succès à Belgrade et à Zagreb.

Hana Kubesova-Kvapilova est décédée le 8 avril 1907, suite à une grave maladie. La grande actrice a été incinérée le 11 avril, à Saska Kamenice.

La sublime comédienne possédait incontestablement un talent dramatique rare et un charisme incroyable. Son art exceptionnel a marqué toute une époque et sa présence a laissé une trace ineffaçable dans l'art dramatique tchèque.