Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

La direction du KDU-CSL soutient Jiri Cunek, soupçonné de corruption

La direction du KDU-CSL soutient Jiri Cunek, soupçonné de corruption La direction du parti chrétien-démocrate (KDU-CSL), un des trois partis de la coalition gouvernementale, continue à soutenir son président et vice-Premier ministre Jiri Cunek, soupçonné de corruption. La quatrième formation politique du pays ne souhaite pas que son président démissionne des fonctions du vice-Premier ministre et du ministre de l'Aménagement du territoire. Rappelons que Jiri Cunek fait l'objet d'une enquête sur ses finances privées. Un pot-de-vin d'environ 16 000 euros lui aurait été versé, en 2002, par l'agence immobilière H&B Real de Vsetin, ville dont il était maire à l'époque.

La date de la remise de la gestion de la cathédrale St-Guy à l'Etat demeure inconnue

Un nouveau procès entre l'Etat tchèque et l'Eglise catholique pour la propriété de la cathédrale Saint-Guy et les bâtiments adjacents au Château de Prague sera ouvert devant le tribunal du 1er arrondissement de Prague le 3 mai prochain. Le litige se poursuit depuis déjà quatorze ans. En été 2006, le tribunal municipal de Prague avait proclamé la cathédrale propriété de l'Eglise. Or, ce verdict a été annulé, en février dernier, par la Cour suprême. Une rencontre, ce mardi, des représentants du chapitre métropolitain et de la chancellerie du président de la République n'a apporté aucun résultat concret : la date de remise de la gestion de la cathédrale à l'administration du Château de Prague n'a pas été fixée.

Visite de Geoff Hoon à Prague

L'avenir de la Constitution européenne européen a été au coeur des entretiens, mardi à Prague, entre le chef de la diplomatie tchèque Karel Schwarzenberg et le ministre britannique délégué aux Affaires européennes, Geoff Hoon. D'après lui, lors des négociations sur la relance du projet européen, il faut prendre en considération la perception de l'Union européenne par ces citoyens.

Les directeurs de trois centres hospitaliers universitaires révoqués par le ministre Tomas Julinek

Le ministre de la Santé publique Tomas Julinek du Parti civique démocrate a révoqué les directeurs de trois centres hospitaliers universitaires en République tchèque : des hôpitaux Thomayerova nemocnice et nemocnice Kralovske Vinohrady, à Prague, et du Centre hospitalier d'Olomouc, en Moravie du Nord. Une mauvaise gestion de ces trois hôpitaux serait à l'origine de ces limogeages. Les postes des directeurs seront ouverts aux concours de recrutement.

Réprimer le travail illégal

La République tchèque n'envisage pas de conclure un nouvel accord sur l'emploi des travailleurs ukrainiens, estime l'ambassadeur d'Ukraine à Prague, Ivan Kuleba. Ce nouvel accord permettrai, selon lui, de lutter contre le travail illégal dans le pays. Actuellement, la RT compte quelque 150 000 Ukrainiens, dont environ 48 000 travailleurs au noir.

Première boutique Cartier à Prague

Le joaillier et horloger de luxe Cartier ouvrira, fin mars, sa première boutique à Prague, sur l'une des avenues les plus prestigieuses de la capitale : Parizska (l'avenue de Paris). La première marque de luxe mondiale qui a ouvert sa vitrine sur cette avenue était Louis Vuitton, en 1997.

Un drapeau pour le Tibet : sera-t-il hissé à Brno ?

La Galerie Sklepeni de Brno, en Moravie du Sud, accueille une exposition sur les monastères du Ladakh, en Inde, à l'époque une province du Tibet. Les organisateurs de l'exposition participent à la rénovation d'un de ces monastères, celui de Diskit. Le 10 mars prochain, quelque 280 communes tchèques devraient hisser le drapeau tibétain, en signe de solidarité avec le Tibet, occupé par la Chine. Cette année, la mairie de Brno (deuxième ville tchèque) devrait se joindre pour la première fois à cette initiative, rejetée par les conseillers municipaux communistes.

Afrique en création : hommage à Sony Labou Tansi

Le festival « Afrique en création » se poursuit, jusqu'à la fin de la semaine, à Prague et dans trois autres villes tchèques. Ce mardi, l'Institut français de Prague a organisé, dans son cadre, un café littéraire, consacré au dramaturge et romancier congolais Sony Labou Tansi décédé il y a douze ans. Caya Makhélé, l'écrivain et comédienne Marie-Leontine Tsibinda et l'ancienne directrice du festival international des Francophonies en Limousin, Monique Blin ont été les invités de ce débat. L'Institut français consacre aussi une exposition à Sony Labou Tansi. Sa pièce « Antoine m'a vendu son destin » vient de paraître en tchèque.

Météo

Ce mardi, nous avons profité d'un très beau temps ensoleillé. Les températures ont grimpé à 15°C. Mercredi, le ciel sera nuageux. Il fera de 11°C à 15°C. Nous fêterons les Tomas (Thomas) en République tchèque.