Inviolable propriété privée

r_2100x1400_radio_praha.png

Elle s'appelle Marketa Regecova, elle est simple coiffeuse dans la petite ville de Hranice en Moravie, mais qui se trouve, par le jeu des restitutions, propriétaire d'un terrain à l'orée de la ville, mais en zone de promotion industrielle. Le Hollandais Philips étant intéressé, la mairie a voulu faire une bouchée de pain de la coiffeuse en lui achetant, "pour utilité publique", son terrain à un prix symbolique. Mal lui en prit, car la jeune coiffeuse n'a pas accepté, entamant ainsi un bras de fer avec l'administration locale, où, apparemment, l'expulsion pour utilité publique n'a pas marché. Or voilà que, coup de théâtre, Regecova dit amen à la vente. A combien ? Mystère. Tout ce que l'on sait, c'est que la semaine dernière, la maison Philips s'était enfin décidée à en finir, par l'offre à la propriétaire d'une somme allant de 10 à 20 millions de couronnes, ce dernier chiffre étant quand même l'équivalent de quelque 3,5 millions de FF.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture