Jazz : un autre regard sur l’enfance par le Vilém Spilka Quartet

Vilém Spilka Quartet, photo: Site officiel du groupe

Pour notre émission spéciale du Dimanche de Pâques, nous vous proposons une plongée dans la musique jazz. En mars dernier, la station de la Radio publique tchèque Český rozhlas Jazz a proclamé les meilleurs albums tchèques de jazz de l’année écoulée. C’est l’ensemble Vilém Spilka Quartet qui a remportée l’édition 2020 de cette enquête, avec son nouvel album intitulé « Čekání na Toma » (En attendant Tom), inspiré de l’univers des enfants, en particulier de ceux qui présentent des troubles du spectre d’autisme.

Vilém Spilka Quartet, photo: Site officiel du groupe

Photo: Roman Franc
« Čekání na Toma » a donc été proclamé meilleur album de jazz l’année 2019 par les musiciens et journalistes dans le cadre d’une enquête organisée pour la septième année consécutive par la Radio tchèque. « Le jazz tchèque se porte bien », a déclaré à cette occasion le journaliste Petr Vidomus, précisant que « 46 albums de jazz sont sortis en République tchèque en 2019, un chiffre en hausse ».

Pour son nouvel album d’auteur, particulièrement apprécié par la critique, le guitariste de jazz Vilém Spilka, originaire de Brno, s’est inspiré des chansons populaires que tous les enfants tchèques connaissent, à savoir « Halí, belí » ou « Ach synku, synku ». Ce sont également les enfants de ses collègues musiciens qui l’ont intéressé, en particulier Tom, le fils du saxophoniste Radek Zapadlo. Agé de six ans, Tom est un enfant autiste. « C’est grâce à lui que j’ai commencé à m’intéresser à l’univers mystérieux de l’autisme. Je lui ai dédié la chanson-titre de l’album. On attend si Tom nous dira quelque chose, s’il voudra faire partie de notre univers », explique Vilém Spilka.

On écoute la chanson « Čekání na Toma », suivie des autres titres interprétés par le Vilém Spilka Quartet, ensemble fondé en 2013 et qui touche à différents genres musicaux que soit le jazz le folk, avec de l’improvisation également.