JIRI VOSKOVEC

r_2100x1400_radio_praha.png

Jiri Voskovec fait partie des plus grands noms de la culture tchèque. C'était une personnalité à talents multiples. Il était poète et auteur dramatique d'avant-garde, comédien, acteur, metteur en scène, écrivain'Il formait avec le comédien et acteur Jan Werich le duo légendaire, Voskovec et Werich, indiqué par les lettres V+W. Les deux comédiens ont paru sur scène dans plus de vingt comédies musicales influencées par le surréalisme, le dadaïsme et la comédie dell'arte. Leur rôle était celui de deux clowns faisant des commentaires satiriques sur les événements politiques quotidiens. Sous l'occupation nazie, les chansons chantées par Jiri Voskovec et Jan Werich réconfortaient, tout en renforçant le moral des tchèques. Les chansons de Voskovec et Werich sont toujours très populaires'Et il faut dire qu'il y en a près de trois cent.

Jiri Voskovec est né en juin 1905 à Sazava en Bohême. Son père, Vilem Wachsmann, chef de musique militaire, a changé au cours de la première guerre mondiale son nom de famille en Vaclav Voskovec. La grand mère de Jiri était française et l'épouse de Sobeslav Hippolyt Pinkas, célèbre peintre tchèque. J. Voskovec a commencé ses études secondaires au lycée moderne à Prague où, pour la première fois, il a rencontré son futur collègue et ami, Jan Werich. Par la suite, J. Voskovec a continué ses études au Lycée Carnot à Dijon pour y passer son baccalauréat. Tout le long de sa vie, il a gardé un très bon souvenir de cette période. Au cours de son séjour en France, J.Voskovec a fait la connaissance de J.Sima, peintre tchèque vivant à Paris, qui a introduit Jiri dans le monde de l'art moderne français. Retourné à Prague, J.Voskovec s'est inscrit à la faculté de droit de l'Université Charles, mais n'a jamais achevé ses études. Dans les années vingt, Voskovec publiait des poèmes dadaïstes, des articles, des comptes rendus des spectacles, ainsi que des traductions dans beaucoup de revues et de journaux d'avant-garde comme Disk, Pasmo, Fronta'Voskovec traduisait vers le tchèque de l'anglais ainsi que du français, par exemple J. Cocteau, le Roi Ubu de Jarry... Il a écrit avec Jan Werich la pièce de théâtre Vest Pocket revue dont la première a eu lieu en 1927. J.Voskovec et J.Werich se consacraient surtout au théâtre. Ils écrivaient des pièces de théâtre d'avant-garde pour le Théâtre Libre, centre de la vie intellectuelle tchèque. Ils jouaient ensemble dans les comédies musicales accopagnées par la musique de Jaroslav Jezek. En peu de temps, Voskovec et Werich deviennent des personnalités connues dans le monde du théâtre. En 1938, le Théâtre Libre est fermé et le trio Voskovec-Werich-Jezek émigrent aux Etats Unis. Voskovec et Werich jouent pour le public américain, dans les centres compatriotes tchèques et ils participent aux émissions de Voice of America (La voix de l'Amérique). Pour l'émission de BBC-Londres, en langue tchèque, ils ont enrregistré des disques avec des sujets orienté contre le nazisme. En 1942, Voskovec et Werich réalisent une représentation indépendante à Hollywood et en 1945 ils commencent à jouer à Brodway. En cette période, Jiri Voskovec travaille pour le théâtre Equity Library Theatre de New York.

Après la guerre J.Voskovec et J.Werich reviennent en Tchécoslovaquie. Ils ont fait la mise en scène de La marmitte enchantée de Burton Lane, première comédie musicale américaine en Europe. J. Voskovec joue et fait la mise en scène des pièces pour le Théâtre Libre.

Suite au événements politiques de 1948, J. Voskovec quitte la Tchécoslovaquie pour toujours. Jan Werich reste dans le pays et ainsi le fameux duo se sépare. J. Voskovec s'établit à Paris où il travaille à l'UNESCO et fonde le Théâtre américain moderne dans lequel on jouait des pièces de théâtre françaises traduites par lui. En début des années cinquante, Voskovec quitte l'Europe pour les Etats Unis. Considéré en tant que suspect, il vit des moments difficiles, interné sur le fameux Ellis Island pendant pratiquement un an. Sa crédibilité confirmée, Voskovec est autorisé à s'intégrer dans la vie sur le nouveau continent. Il réussit assez rapidemment à se faire engager comme acteur à la télévision américaine. Il a joué dans beaucoup de films américains : à titre d'illustration je citerais L'espion qui venait du froid, Le journal d'Anne Frank, Barbarossa. Un succès particulier lui revient dans le film Douze hommes fâchés (Twelve Angry Men) de Sidney Lumet, tourné en 1957. En même temps, il continuait sa carrière de comédien. J. Voskovec a eu un énorme succès dans les pièces de théâtre d'A.P. Cechov, F. Dürrenmatt, G.B. Shaw, W. Shakespeare'A New York, il a fait la mise en scène des pièces de Josef Topol et de Vaclav Havel. J. Voskovec a également publié la prose et la poésie tel que le livre des vers et essais intitulé Le chapeau dans les buissons publié en 1965'Et alors il ne faut surtout pas oublier les discussions avec Werich, enrregistrées en 1975, sur un disque à New York.

Jiri Voskovec est décédé le 1er juillet 1981 à Pearlblossom, en Californie près d'Hollywood.