La couronne forte pousse les Tchèques à acheter en Pologne

r_2100x1400_radio_praha.png

La forte couronne tchèque et le faible zloty sont à l'origine de la situation curieuse se produisant, depuis longtemps à la frontière tchéco-polonaise. En effet, dans des villes situées dans la zone limitrophe, vous pouvez rencontrer des milliers de Tchèques venus de tous les coins du pays pour faire leurs achats.

Le cours de la couronne tchèque, source: CTK
Cela vaut la peine de faire des centaines de kilomètres pour aller acheter en Pologne, disent-ils. Beaucoup traversent la frontière à pied même ou à vélo pour acheter tout ce que l'on peut imaginer: depuis les chaussettes et le linge jusqu'aux meubles, téléphones portables et fourrures, en passant par les denrées alimentaires. Dans cette période précédant la Toussaint, les fleurs et couronnes funéraires sont devenues un véritable tube. Et comment cela se passe en réalité? Après avoir franchi la frontière, un microbus vous conduit pour 12 couronnes dans un grand marché éloigné d'un km. Ce sont notamment les retraités qui en profitent le plus. Faut-il changer de la monnaie tchèque ? Ce problème n'existe pas. On paie en couronnes. « C'est depuis longtemps que je préfère acheter en Pologne », dit une femme de soixante ans, selon laquelle des produits alimentaires sont non seulement moins chers mais aussi de meilleure qualité. Des milliers de Tchèques franchissant chaque jour la frontière polonaise ne laissent pas tranquille la mairie de Cesky Tesin dans la zone tchèque. « La couronne forte est une tragédie pour nous », commente la situation le maire de la ville. « Il y a peu, on y achetait au moins des boissons alcoolisées et des denrées alimentaires. De nos jours, on y achète à peine un croissant », se plaint le maire.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture