La fiancée courageuse

r_2100x1400_radio_praha.png

Smecno est situé au nord-ouest de Prague, dans la région de la ville de Kladno. Le château de Smecno était, jadis, la demeure du seigneur Jan Borita, gentilhomme de petite noblesse. Jan Borita avait une jolie épouse et un fils unique nommé Lubomir. La jeune femme se tua dans un accident de cheval, alors que Lubomir n'avait que cinq ans.

Smecno est situé au nord-ouest de Prague, dans la région de la ville de Kladno. Le château de Smecno était, jadis, la demeure du seigneur Jan Borita, gentilhomme de petite noblesse. Jan Borita avait une jolie épouse et un fils unique nommé Lubomir. La jeune femme se tua dans un accident de cheval, alors que Lubomir n'avait que cinq ans. Jan Borita souffrait énormément du décès de sa femme bien-aimée. La douleur le rendit dur et avare. Il éleva son fils seul, avec l'assistance d'une nourrice. A l'âge de vingt ans, Lubomir tomba amoureux de Marouchka, pauvre paysanne du village. Le père de Lubomir était furieux, car il aurait espéré une jeune fille de famille riche et noble pour son fils. Il voyait, pourtant bien, que son fils aimait la jeune fille à la folie et aurait préféré se donner la mort que de quitter sa fiancée. Le seigneur Borita ne voulait pas prendre le risque de perdre son fils unique. Il céda, à condition que Marouchka lui donne en dot une couronne en or blanc sertie de diamants, de perles et de pierres précieuses. Jan Borita savait très bien qu'une telle couronne appartenait au terrible dragon qui terrorisait la région et logeait dans une grotte, aux profondeurs de la forêt. Le seigneur était persuadé que la jeune fille se ferait dévorer par le monstre.

Lubomir avait le c'ur serré lorsqu'il faisait part de la décision de son père, le cruel seigneur Jan Borita, à Marouchka. La pauvre fille fut accablée, mais comme elle aimait Lubomir à la folie, elle se décida à aller trouver la grotte du dragon pour lui dérober la couronne. Marouchka ne souffla mot à ses parents de sa prochaine aventure, sachant qu'ils auraient trop peur. Elle quitta la maison natale, à l'aube, et se dirigea vers la forêt. Après quelques heures de marche, la jeune fille arriva, enfin, à la grotte, logis du dragon. Elle se cacha derrière un buisson, et se mit à observer le va-et-vient du dragon tout en réfléchissant comment acquérir la fameuse couronne. Au bout de trois jours, Marouchka s'aperçut que le dragon ôtait la couronne uniquement au crépuscule, lorsqu'il prenait un bain au petit lac situé non loin de la grotte. Le lendemain, elle attendit le moment propice. Lorsque le dragon déposa sa couronne sur l'herbe, Marouchka s'en empara et s'enfuit à toutes jambes. Voyant le manège de la jeune fille, le dragon sortit de l'eau à toute vitesse et se mit à sa poursuite. Heureusement, Marouchka avait de l'avance sur le monstre et arriva au portail du château bien avant lui. « Ouvrez le portail seigneur Borita, je vous amène ma dot » !, cria-t-elle. Le père et le fils l'entendirent. Lubomir donna, immédiatement, l'ordre d'ouvrir le portail et s'empressa à la rencontre de sa fiancée. Marouchka se rua dans la cour, essoufflée par la longue course. Elle tendit la couronne à Jan Borita et s'affaissa sur le sol, épuisée par la fatigue et les émotions.

Le dragon survola le château trois fois, atterrit au milieu de la cour et se changea en statue de pierre. Démuni de la couronne, le monstre avait perdu toute force magique et vitale.

Lubomir, tout heureux, épousa sa Marouchka adorée. La jeune mariée pardonna à son beau-père la cruauté et l'avarice qui avaient failli lui coûter la vie. Le vieux Jan Borita était, finalement, fort content d'avoir une si jolie, courageuse et gentille belle-fille. Lorsque Marouchka donna à Lubomir un fils, le vieux seigneur Jan Borita fut au comble de la joie.