La levée des sanctions contre la Yougoslavie

r_2100x1400_radio_praha.png

Suivant l'exemple de l'Union européenne, la République tchèque vient de lever les sanctions économiques qu'elle avait prises contre la Yougoslavie en réction au conflit armé au Kosovo. L'embargo concernait le pétrole, les produits de pétrol, le transport aérien et la circulation des capitaux. Seul l'embargo concernant l'octroi des visas à l'ex-président Milosevic et aux membres de sa famille demeure en vigueur. La levée des sanctions est une bonne information pour des hommes d'affaires tchèques qui veulent participer à la reconstruction de la Yougoslavie.

Suivant l'exemple de l'Union européenne, la République tchèque vient de lever les sanctions économiques qu'elle avait prises contre la Yougoslavie en réction au conflit armé au Kosovo. L'embargo concernait le pétrole, les produits de pétrol, le transport aérien et la circulation des capitaux. Seul l'embargo concernant l'octroi des visas à l'ex-président Milosevic et aux membres de sa famille demeure en vigueur. La levée des sanctions est une bonne information pour des hommes d'affaires tchèques qui veulent participer à la reconstruction de la Yougoslavie. Il s'agit notamment des firmes travaillant dans les domaines de l'énergétique, de l'approvisionnement en chaleur, de la liquidation des dégâts causés par la guerre et du bâtiment. Ce samedi, le chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan, part pour un voyage d'information en Yougoslavie.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture