La nouvelle loi sur les emballages sera en vigueur dès le 1er janvier 2002

r_2100x1400_radio_praha.png

La loi sur l'emballage adoptée la semaine dernière à la Chambre des députés stipule l'obligation des magasins d'offrir, à partir du 1er janvier 2002, des boissons non seulement en emballages plastiques, mais aussi en bouteilles de verre récupérables. Plus de détails avec Jarka Gissubelova.

L'année prochaine aura été celle du retour à la vente d'eaux minérales et de limonades en bouteilles de verre. L'auteur de cette loi, le ministère de l'Environnement, est d'avis que les bouteilles en verre respectent plus l'environnement. Les bouteilles consignées finissent rarement à la décharge, comme c'est le cas des emballages plastiques. Dans de grandes chaînes de supermarchés, dont Delvita ou Tesco, tout est prêt pour que le client puisse choisir entre l'emballage plastique et les bouteilles en verre. La loi est une chose, la demande des clients une autre, ajoutent cependant des managers. Les emballages en matière plastique sont aujourd'hui préférés par 80% des clients, soit un accroissement de 20% depuis les 4 dernières années, au détriment des bouteilles de verre.

Quelle est l'opinion des protecteurs de la nature? Ils trouvent que toutes les mesures devant encourager la vente des bouteilles de verre récupérables sont insuffisantes. Leur effort de faire imposer au parlement l'obligation des fabricants de recycler ou de traiter de nouveau 50% du volume des emballages plastiques, en 2005, et 80%, en 2008, a cependant échoué. Les députés n'ont voté aucune exception en ce sens. En vigueur reste l'obligation des fabricants de recycler 25% du volume des emballages en matière plastique, en 2005. Selon les écologistes, cette quote-part ne garantira pas le recyclage des bouteilles plastiques, car elle concerne les matières plastiques de toute sorte, pas seulement les bouteilles. Il est donc à craindre que ces dernières continueront à finir à la décharge.