La prison de Litoměřice reçoit 50 000 couronnes d'amende pour avoir fait fuiter des photos de David Rath derrière les barreaux

Le Bureau de la protection des données personnelles a infligé une amende de 50 000 couronnes à la prison de Litoměřice pour avoir fait fuiter à la presse des photos d'un de ses plus célèbres prisonniers, l'ancien gouverneur de Bohême centrale, David Rath. Les photographies, publiées dans le tabloïd Blesk, se trouvaient dans la base de données de la prison à laquelle environ 5 000 personnes avaient accès à l'époque. Le chef du service informatique de la prison avait été remercié suite à l'incident, bien que la responsabilité de cette fuite n'ait jamais été établie. David Rath est en détention préventive depuis son arrestation en mai dernier dans le cadre d'une affaire de corruption.

Auteur: Anna Kubišta