La République tchèque a réagi rapidement aux menaces terroristes

L'aéroport Ruzyne, photo: CTK

Les attaques terroristes contre les avions assurant la lisaison entre Londres et les Etats-Unis ont, certes été déjouées par les forces de sécurité britanniques, mais la menace terroriste vient de porter un coup fort au trafic aérien. La République tchèque se sent également concernée.

L'aéroport Ruzyne, photo: CTK
Les médias tchèques prêtent une très grande attention à l'intervention des forces de la police britannique contre les terroristes qui planifiaient une opération de grande envergure contre l'aviation civile. En effet, les terroristes comptaient utiliser de nouveau moyens, des explosifs liquides, ce qui remet en question les procédures de contrôle dans les aéroports. L'aéroport de Prague Ruzyne a réagit immédiatement. Eva Krejci, du département de la communication de l'aéroport, déclarait jeudi : « A la demande de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis, nous avons mis en place des contrôles plus sévères pour les passagers qui se rendent dans ces pays. Ils doivent se déchausser avant l'embarquement et ne peuvent prendre aucun liquide ni gel à bord des appareils. » Le ministère tchèque de la Santé à mis en garde les personnes malades et les parents des enfants qui voudraient prendre l'avion pour la Grande-Bretagne. Les nouvelles mesures de sécurité interdisent, en effet, les bagages de cabine. On ne peut pas prendre non plus une plus grande quantié de médicaments à bord. Marek Uhlir, du département de crise du ministère :

L'aéroport Ruzyne, photo: CTK
« Les personnes qui sont atteintes de maladies chroniques devraient bien refléchir avant le voyage. Il s'agit surtout de celles qui doivent utiliser continuellement des médicaments. Il s'agit aussi des personnes atteintes d'un handicape physique ou psychique, et des parents voyageant avec des enfants en bas âge. Les mesures de sécurité les concernent en premier et interviennent d'une grave manière dans leur vie de chaque jour. »

Qu'est-il nouvellement interdit de prendre à bord des appareils ? Les bagages de cabine, des objets dans les poches, des liquides, eau ou denrée alimentaires, des médicaments sous forme liquide, les étuis à lunettes, les liquides pour les lentilles de contact, tous les appareils électroniques, ordinateur, MP3 et autres, les téléphones portables, les appareils photo, les crèmes pour bronzer, les gels les plus divers... Jusqu'à quand ces mesures draconniennes ? D'après le ministre tchèque de l'Intérieur, Frantisek Bublan, tout dépend des autorités britanniques et de leurs services de renseignements.