A l'aéroport de Prague, le trafic a baissé de 88%

L’aéroport de Prague, photo: ČTK/Michal Kamaryt

Le trafic à l'aéroport de Prague n'a cessé de diminuer depuis l'instauration de l'état d'urgence le 12 mars dernier et la fermeture des frontières du pays. Rien que pour la dernière semaine du mois de mars, le trafic a baissé de 88% avec seulement 312 vols assurés. A contrario, le trafic d'avions-cargos a connu une hausse, notamment en lien avec le transport de matériel médical.

L’aéroport de Prague, photo: ČTK/Michal Kamaryt
La plupart des liaisons aériennes régulières ont été suspendues en raison de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, entraînant une baisse notable de l'activité à l'aéroport de Prague : actuellement les deux terminaux fonctionnent en régime réduit et seuls deux liaisons régulières sont encore assurées, vers Minsk et vers Sofia.

Tandis que le trafic habituel est réduit au strict minimum, la hausse des vols cargos est notable, avec une augmentation de 26,5% en mars dernier. L'aéroport Václav Havel est un pivot central pour la livraison de matériel médical : rien qu'au cours du mois écoulé, 44 avions spéciaux ont atterri à Prague, transportant environ 1 200 tonnes de matériel médical.

L’aéroport de Prague, photo: Anton Kajmakov
L'aéroport international a également été la destination finale de 33 vols sortants et entrants de rapatriement : 3 600 personnes sont ainsi revenues en République tchèque au cours de cette période tandis que 900 ressortissants étrangers ont quitté le territoire.

Depuis plusieurs années, l'aéroport de Prague a connu une hausse constante de son trafic ainsi que des chiffres records en termes de passagers. A titre de comparaison, l'aéroport avait atteint en décembre dernier 17 millions de passagers pour 2019, le nombre le plus élevé jamais enregistré en un an. Le chiffre représentait une augmentation de 6% par rapport au nombre de voyageurs en 2018. Le nombre moyen de passagers par jour au cours de l'année dernière a été d'environ 49 000.