La République tchèque contre le dédommagement des Allemands des Sudètes

r_2100x1400_radio_praha.png

Dans un entretien pour le quotidien autrichien, Der Standard, le chancelier allemand, Wolfgang Schüssel, a recommandé à la République tchèque de dédommager les Allemands des Sudètes transférés de la Tchécoslovaquie, après la dernière guerre, sur la base des Décrets Benes.

Dans un entretien pour le quotidien autrichien, Der Standard, le chancelier allemand, Wolfgang Schüssel, a recommandé à la République tchèque de dédommager les Allemands des Sudètes transférés de la Tchécoslovaquie, après la dernière guerre, sur la base des Décrets Benes. En refusant catégoriquement cette idée, le gouvernement tchèque se réfère à l'accord signé entre la Tchécoslovaquie et l'Autriche en 1974. Dans cet accord, l'Autriche s'engage à ne pas réclamer la restitution des biens aux Allemands des Sudètes ayant vécu en Autriche, après la fin de la guerre. Wolfgang Schüssel réclame, aussi, que le gouvernement tchèque suspende la validité juridique des Décrets Benes, ce qui, selon le chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan, n'est pas possible, car les décrets font partie de la jurisprudence tchèque.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture