La Saison tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

Briser les stéréotypes - telles sont les ambitions des organisateurs de la Saison tchèque, une importante série de manifestations culturelles qui doit faire connaître la culture tchèque l'année prochaine en France. Les préparatifs pour ce festival gigantesque qui engloutira 200 millions de couronnes, près de 40 millions de FF sont déjà en cours. L'équipe tchèque est dirigée par Olga Kubelkova-Poivre d'Arvor. C'est l'association AFAA qui coordonne les préparatifs du côté français. Le poste de commissaire général a été confié à Frédéric Mitterrand, neveu de l'ancien président de la République. Selon Olga Kubelkova-Poivre d'Arvor, il est parfois difficile de démontrer aux organisateurs français que la culture tchèque ne se résume pas que dans les mots Havel, Golem et la bière à bas prix. Il serait erroné, à son avis, d'organiser le festival seulement à Paris qui est complètement saturé de manifestations culturelles et où la Saison tchèque risque de passer inaperçue. Il faut aller dans la province. A Lille, à Rennes, à Lyon et à Nantes, par exemple, on accueille le projet avec enthousiasme. On proposera au public d'une trentaine de villes françaises au total quelques 500 manifestations dont certaines seront étroitement liées les unes aux autres. Le temps nous manque pour parler au moins des manifestations les plus importantes qui feront partie de la Saison tchèque. C'est l'opéra Rusalka (Ondine) d'Antonin Dvorak avec Renée Fleming dans le rôle-titre sur la scène de l'Opéra Bastille qui doit inaugurer tout le festival en juin 2002. L'opéra de Janacek La Petite renarde rusée sera donné par l'Orchestre philharmonique tchèque à la Cité de la musique. Un ballet et trois opéras seront présentés par l'Orchestre philharmonique de Brno à Rennes et la Philharmonie de chambre de Prague avec la cantatrice Magdalena Kozena se présenteront au festival de Saint-Denis. "Trois journées de la musique classique" devraient mettre fin à la Saison tchèque dans le cadre des Folles journées de Nantes en janvier 2003. On prépare également de nombreuses expositions et notamment Le Bijoux de Bohême au Musée Carnavalet, une exposition du sculpteur Frantisek Bilek au Musée Bourdelle, la collection Vincenc Kramar au Musée Picasso, l'oeuvre graphique de Frantisek Kupka au musée d'Orsay et une rétrospective Toyen au Musée d'Art moderne. La Saison tchèque sera aussi un défi pour nous, journalistes de la radio, car il faudra suivre ces innombrables manifestations pour vous en informer ...