La sélection olympique tchèque pour les Jeux de Pékin n’est connue qu’en partie

Mirek Topolánek et le membre du Comité olympique tchèque, Jan Železný, photo: CTK

Le Comité olympique tchèque vient de choisir les sportifs qui devraient représenter la République tchèque aux Jeux olympiques de Pékin. Pourtant, certains sportifs qui se sont qualifiés ne seront pas présents à cette plus importante manifestation mondiale. Les officiels tchèques seront aussi absents lors de la cérémonie d’ouverture.

Mirek Topolánek et le membre du Comité olympique tchèque, Jan Železný, photo: CTK
A Pékin, il n’y aura pas beaucoup d’officiels tchèques lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, le 8 août prochain, à part ceux du Comité olympique tchèque. Certains seront absents pour diverses raisons : le président de la République, Václav Klaus, ne se rendra pas dans la capitale chinoise pour des raisons de santé, car il vient de subir une greffe du col du fémur. Le maire de Prague, Pavel Bém, sera absent pour des raisons politiques. Il reproche à la Chine de violer les droits de l’homme, surtout au Tibet. Le ministre des Affaires étrangères, Karel Schwarzenberg, ne sera représenté que par son adjoint. Le Premier ministre, Mirek Topolánek, ne devait pas se rendre non plus aux Jeux de Pékin. Il vient de changer d’avis. Il ne participera pas à l’ouverture des Jeux, mais arrivera quand même à Pékin le 13 août. Pourquoi a-t-il pris une telle décision ? Réponse par le Premier ministre lui-même :

« J’ai reçu la demande de soutien des sportifs tchèques aux Jeux de Pékin et je dois dire que j’ai répondu positivement à cette demande. Je pense que les sportifs qui se préparent pendant cinq ans pour cette plus grande fête du sport, les Jeux olympiques d’été, méritent que leur Premier ministre vienne les soutenir et pour cela j’ai accepté cette invitation. »

L’invitation, c’est celle du Comité olympique tchèque qui finance d’ailleurs le voyage et le séjour du chef du gouvernement. Mirek Topolánek sera accompagné de son fils qui voyagera au frais de son père pour, comme le dit ce dernier, éviter toutes spéculations. La sélection olympique tchèque comptera dans les 130 sportifs au minimum, comme le confirme le porte-parole du Comité olympique tchèque, Jan Martínek. Pourtant, tout ceux qui ont rempli les conditions de qualification ne seront pas sélectionnés. Jan Martínek nous évoque l’un de ces cas :

« Le Comité olympique tchèque a reçu le rapport du Comite antidoping de la République tchèque qui fait état que le tireur à l’arc sélectionné, Milan Andreas, présente un test positif au cannabis. Cela signifie un arrêt immédiat de ses activités sportives et l’exclusion de la sélection tchèque pour les Jeux olympiques de Pékin. »

Par contre, d’autres sportifs peuvent encore, jusqu’au 23 juillet, remplir les limites pour participer aux Jeux de Pékin. D’autres, comme par exemple le joueur de tennis Vaněk et le duo Doktor-Heller, en double canoë, qui ne se sont pas qualifiés, pourraient bénéficier d’une invitation du Comité international olympique et participer ainsi aux compétitions.