La tragédie du château Kamen

Le château Kamen, photo: CzechTourism
0:00
/
0:00

Le château Kamen a été construit au XIVe siècle. Perché sur un rocher, à la frontière entre la Moravie et la Bohême, le château gardait la route qui menait jusqu'à Prague. La dernière reconstruction date du début du XIXe siècle. Le château est une bâtisse romantique et charmante, parfaitement accessible au public.

Le château Kamen, photo: Dezidor, CC BY 3.0 Unported
L'histoire tragique que je vais vous raconter, chers auditeurs, se passe au Moyen-âge. Le seigneur du château Kamen avait trois filles. Toutes les trois étaient célibataires. L'aînée était plutôt laide et ne plaisait à personne. La seconde était jolie et avait beaucoup d'admirateurs. Pourtant aucun ne voulait l'épouser, car c'était une femme facile et pas très sérieuse. La cadette était une jeune fille charmante et agréable. Le père ressentait pour ses trois filles le même sentiment. Ainsi, il n'arrivait pas à se décider comment partager ses biens. Comme il n'avait rédigé aucun testament, le jour où il mourut les trois soeurs se retrouvèrent avec un héritage qu'elles ne savaient trop comment partager. Les deux aînées se disputaient sans pour autant trouver de solution. La cadette brodait tranquillement dans son coin. Depuis près de deux ans, elle était fiancée à un gentil chevalier. Les jeunes gens s'aimaient et voulaient se marier. La jeune fille aurait tout de même aimé apporter à son bien aimé une petite dot. Alors, elle attendait la décision de ses soeurs. Finalement, s'apercevant que les deux soeurs n'arrivaient pas à se mettre d'accord, la cadette proposa de planter trois tilleuls dans le pré devant le château. Celle qui verra son tilleul fleurir, le premier, deviendra propriétaire du château. Les deux soeurs apprécièrent l'idée. Par contre, l'aînée décida que toutes les trois devaient rester célibataire pendant trois ans, période de croissance des tilleuls. Les deux autres étaient un peu ennuyées, mais n'avaient pas le choix. Les deux soeurs aînées, jalouse de la cadette, lui interdirent également de fréquenter son fiancé. La cadette était très malheureuse, d'autant plus qu'elle était obligée d'écrire à son cher chevalier qu'elle ne pouvait pas le voir pendant trois ans, sans donner d'explication.

Le château Kamen, photo: CzechTourism
Quelques semaines plus tard, la cadette annonça à ses soeurs qu'elle attendait un enfant et les supplia de la laisser partir. Elle était prête à renoncer à sa part de l'héritage. Les deux soeurs refusèrent net. Elles enfermèrent la pauvre jeune fille dans une chambre isolée et lui apportaient elles même à manger. Personne n'était au courant de l'état de la cadette. Pendant ce temps, les deux soeurs aînées arrosaient les deux tilleuls, mais pas le troisième. Evidemment le tilleul périt. Lorsque l'enfant naquit, les deux furies l'assassinèrent. La jeune mère hurlait comme une aliénée, menaçant de porter plainte auprès du tribunal royal. Prisent de panique, les deux aînée assassinèrent également la cadette. La nuit, le corps de la pauvre fille fut enterré sous le tilleul. Une semaine plus tard, le tilleul mort poussa en un magnifique arbre. Les deux soeurs essayèrent de le faire abattre, déraciner, mais l'arbre tenait bon.

Les deux femmes continuèrent à se disputer l'héritage. Les serviteurs découragés s'enfuirent du château. Au fil des ans, les deux soeurs sombrèrent dans la folie et moururent seules dans le château abandonné. Plus tard, on a construit sur le pré où poussaient les trois tilleuls, une église et un cimetière.

10
49.424015000000
15.014551200000
default
49.424015000000
15.014551200000