L’ancien international tchèque de football Tomáš Řepka est sorti de prison

Après un peu plus de sept mois passés derrière les barreaux, Tomáš Řepka est sorti de la prison de Plzeň (Bohême de l’Ouest) lundi. Il a bénéficié d’une remise de peine alors qu’il avait été initialement condamné à deux ans et demi. Ancien joueur notamment de la Fiorentina, de West Ham et du Sparta Prague, ancien défenseur également de l’équipe nationale tchèque durant plusieurs années, Tomáš Řepka, 46 ans, avait été condamné pour fraude au printemps dernier. Déjà condamné en première instance à quinze mois de prison ferme en février 2019, il avait vu sa peine alourdie en appel. La cour d'appel du tribunal municipal de Prague l’avait reconnu coupable d'avoir vendu, en décembre 2016 pour 1,2 million de couronnes (46 500 euros), à une femme une Mercedes qui ne lui appartenait plus et qu'il utilisait en vertu d'un contrat de location.

Tomáš Řepka n'en était pas à son premier fait d'armes judiciaire : il avait déjà été condamné en août 2018 à six mois de prison par un tribunal de Brno pour avoir publié une fausse petite annonce d’escort girl avec les photos de son ex-femme, Vlaďka Erbová, assorti de son numéro de téléphone portable. Cette sentence a été ensuite commuée en une peine de travail d'intérêt général. Dans le passé, Tomáš Řepka avait également été condamné à des peines avec sursis pour conduite en état d'ivresse et à une autre peine de travail d'intérêt général en 2018, pour n'avoir pas payé la pension alimentaire à son ex-femme.

Dernières nouvelles

  • Covid-19 : plus de 15 000 nouveaux cas positifs vendredi

    24/10/2020

    Vendredi, 15 252 nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été dépistés par les laboratoires tchèques. Il s’agit d’un nouveau record : pour la première fois depuis le début de l’épidémie dans le pays, le nombre de cas positifs détectés en l’espace d’une journée a dépassé la barre des 15 000.

    La République tchèque reste le pays en Europe où, proportionnellement à sa population, le coronavirus se propage le plus intensément. On dénombre actuellement 144 701 cas actifs, tandis que le nombre d’hospitalisation s’élève à plus de 5 000, selon les données du ministère de la Santé qui établissent le nombre de décès liés au coronavirus à presque 2 000 depuis début mars.

    Sur la carte des régions à risque mise à jour, vendredi, par le ministère de la santé, toute la République tchèque est désormais en rouge, couleur qui représente la propagation communautaire du coronavirus (impossible d’identifier la source d’infection).

  • Cyclisme – Giro d’Italia : Josef Černý s’offre la 19e étape !

    23/10/2020

    Josef Černý a remporté la 19e étape du Tour d’Italie, ce vendredi, à Asti. Après s’être extirpé d’un groupe composé de quatorze coureurs échappés à vingt-trois kilomètres de l’arrivée, le rouleur tchèque de l’équipe CCC s’est imposé en solitaire avec 18’’ d’avance, au terme d’une étape dont le parcours a été raccourci de moitié suite à un mouvement de protestation au sein du peloton au départ de la course.

    Déjà cinquième du dernier contre-la-montre, Josef Černý est ainsi devenu le quatrième coureur tchèque de l'histoire à s’imposer sur le Giro, huit ans après la dernière victoire d’étape de Roman Kreuziger.

  • Affaire Prymula : le maire de Prague annonce l’ouverture d’une enquête administrative

    23/10/2020

    Le maire de Prague Zdeněk Hřib (Parti pirate) a annoncé sur son compte Twitter l'ouverture, par la mairie et les services d'hygiène, d'une enquête administrative suite à la rencontre du ministre de la Santé et d'un député ANO dans un restaurant qui aurait dû être fermé en raison des mesures sanitaires en vigueur.

    « Même si visiblement, certains pensent que certaines personnes sont plus égales que d'autres, les règles s'appliquent de manière égale à tout le monde, » peut-on lire dans son Tweet.

    Auteur: Anna Kubišta
  • Le président tchèque signe le décret élevant plusieurs personnalités au grade de général, à l'exception du chef du BIS

    23/10/2020

    Le président tchèque Miloš Zeman a signé le décret élevant plusieurs personnalités au grade de général à la date du 27 octobre. Parmi les candidats proposés par le gouvernement et effectivement élevés, le chef de la police Jan Švejdar ou le directeur du Service pénitentiaire Petr Dohnal.

    Grand absent – pour désormais la cinquième fois – de ces nominations, et en dépit du fait qu'il ait été une nouvelle fois proposé par le gouvernement, Michal Koudelka, le directeur du service de contre-espionnage (BIS), auquel le chef de l'Etat refuse systématiquement cette promotion. Le président est très critique envers le travail du service de contre-espionnage mettant en évidence les activités d'agents russes et chinois sur le territoire tchèque.

    Auteur: Anna Kubišta
  • Météo

    23/10/2020

    Samedi, jour de fête des Nina, soleil et températures plutôt douces (16 °C) pour une fin octobre, seront au programme.

    Auteur: Anna Kubišta
  • Annulation de la cérémonie du 28 octobre au Château de Prague

    23/10/2020

    La traditionnelle cérémonie du 28 octobre au Château de Prague, à l'occasion de la fête nationale tchèque, a finalement été annulée en raison de la gravité de la crise sanitaire dans le pays, a annoncé jeudi le chancelier présidentiel Vratislav Mynář. Traditionnellement, le président distingue à cette occasion des personnalités de la vie politique et publique.

    Le chancelier a fait savoir que Miloš Zeman, d'abord opposé à toute annulation, s'était finalement rangé à l'avis du ministre de la Santé et de nombreux politiciens qui estimaient que le maintien de la cérémonie était trop risqué. Le chef de l'Etat remettra les distinctions aux personnes concernées l'an prochain, a fait savoir la chancellerie.

    Auteur: Anna Kubišta
  • Inauguration d'une nouvelle passerelle dans le quartier pragois de Troja

    23/10/2020

    Une nouvelle passerelle reliant le parc de Stromovka au zoo de Prague a ouvert au public ce vendredi. La passerelle d'origine s'était effondrée il y a trois ans de cela, faisant quatre blessés, et provoquant de nombreuses inspections de ponts et passerelles dans tout le pays. L'enquête avait conclu à un problème de corrosion des câbles en fer.

    Le maire de Prague Zdeněk Hřib a promis que la nouvelle passerelle serait plus large et plus sécurisée, afin de permettre aux vélos de la traverser également. L’inauguration s'est déroulée sans cérémonie officielle afin d'éviter les attroupements, interdits en raison de la crise sanitaire.

    Auteur: Anna Kubišta
  • Le Premier ministre a proposé au président tchèque un nouveau candidat au poste de ministre de la Santé

    23/10/2020

    Le Premier ministre a fait savoir qu'il avait proposé la révocation de l'actuel ministre de la Santé Roman Prymula, mis en cause suite à la publication par le tabloïd Blesk de photographies montrant qu'il s'était rendu tard mercredi soir dans un restaurant pragois - et sans masque, en dépit des mesures sanitaires qu'il a lui-même imposées.

    Andrej Babiš a annoncé qu'il avait également présenté au chef de l'Etat le profil du potentiel candidat à son remplacement que le président rencontrera mardi prochain. Le chef du gouvernement tchèque a dit espérer une nomination jeudi prochain. Le nom du potentiel nouveau ministre n'a pas été révélé.

    « Je n'ai pas l'intention de démissionner. Evidemment, le Premier ministre peut décider de ma révocation, » avait déclaré plus tôt dans la journée le ministre de la Santé Roman Prymula. « Je n'ai enfreint aucune règle, » a-t-il estimé, soulignant que la rencontre incriminée s'était déroulée dans des « espaces privés » et non dans un restaurant. Roman Prymula a également précisé que les faits qui lui sont reprochés se sont déroulés la veille de l'entrée en vigueur des mesures de reconfinement. Dans un entretien ce vendredi matin pour l'hebdomadaire Respekt, Roman Prymula avait pourtant fait savoir qu'il démissionnerait « si le public le veut ».

    Loué pour sa gestion de la crise sanitaire au printemps dernier, l’épidémiologiste Roman Prymula, a été rappelé à la rescousse en septembre, suite à la démission de son prédécesseur Adam Vojtěch, et alors que la République tchèque faisait face à une croissance exponentielle des cas de Covid-19.

    Les détails de ce scandale qui secoue la Tchéquie aux prises avec l'épidémie de coronavirus : https://francais.radio.cz/le-ministre-de-la-sante-surpris-sans-masque-au...

    Auteur: Anna Kubišta
  • Covid-19 : un peu plus de 14 000 cas dépistés jeudi

    23/10/2020

    14 151 nouveaux cas de Covid-19 ont été dépistés jeudi. C'est le deuxième fois que leur nombre journalier dépasse la barre des 14 000 depuis le début de l'épidémie. Mercredi avait constitué un record avec 14 968 cas détectés.

    Actuellement, 4 777 sont hospitalisées en République tchèque, pour cause de Covid-19, dont 735 dans un état grave. Ce sont en tout 1 845 personnes qui sont décédées de la maladie depuis le début de l'épidémie, la plupart de ces décès étant survenus pendant l'actuelle deuxième vague.

    La République tchèque reste le pays de l'Union européenne le plus touché par le virus par rapport à sa population au cours des deux dernières semaines.

    Auteur: Anna Kubišta
  • Météo

    22/10/2020

    Après une belle journée jeudi, retour de la grisaille prévue vendredi avec de la pluie à Prague dans la matinée et des températures qui plafonnent à 14°C.