Le dernier album de Lenka Dusilová nominé pour les Prix Anděl

Lenka Dusilová

 Chanteuse et compositrice, Lenka Dusilová est une des figures les plus singulières de la musique tchèque contemporaine. Son dernier opus, Řeka, (Rivière en français) a été nominé pour les prix de la musique Anděl 2021 dans la catégorie Album de l’année.

Lenka Dusilová a remporté de nombreux prix tout au long de sa longue carrière, marquée par l’éclectisme et une exigence artistique qui détonnent dans le monde formaté du show-business. Depuis ses débuts à l’âge de seize ans à peine, la chanteuse et compositrice tchèque a collaboré avec plusieurs formations de renom comme les groupes rock Lucie et Pusa, ou le groupe de folk rock Čechomor.

Lenka Dusilová | Photo: Zuzana Bonisch,  Site officiel de Lenka Dusilová

Plusieurs fois élue meilleure chanteuse tchèque lors de diverses enquêtes musicales, Lenka Dusilová multiplie depuis toujours les recherches, les expérimentations et les rencontres artistiques. Entre autres exemples, elle a enregistré un album rock aux Etats-Unis, avant de collaborer avec des musiciens de jazz tchèques et d’expérimenter également la musique électronique.

Řeka arrive neuf ans après son dernier album solo, preuve que Lenka Dusilová prend son temps dans tous ses projets musicaux, indifférente aux exigences de productivité de l’industrie du disque. L’album est le fruit d’une riche collaboration avec de nombreux artistes qui permet aux différentes compositions de refléter les mondes musicaux divers dont ils sont tous issus. Le résultat est un album aux ambiances différentes mais qui viennent se compléter harmonieusement. Parmi les belles surprises de Řeka, une chanson qui rassemble deux autres grands noms de la musique tchèque : Monika Načeva et Iva Bittová, deux autres artistes singulières.

Comme l’a décrit un critique musical dans le quotidien Lidové noviny, « l’album évoque une bande originale de film. Il met l’accent avant tout sur la création d’une atmosphère et sur une sorte de flux d’images qui, dans ce cas précis, se déroule dans l’esprit de l’auditeur. Oui, un flux – ce n’est pas pour rien que l’album s’appelle Rivière. L’album est en réalité un torrent de musique continu d’une heure. »