Le mystère des pierres de Kounov

Les mystérieuses pierres de Kounov, photo: Archives de Radio Prague
0:00
/
0:00

Dans cette émission de fin d’année je vous parlerai des mystérieuses pierres de Kounov, situées à proximité de la ville de Rakovnik en Bohême de l’ouest. Elle est parfois comparée à la station balnéaire de Carnac se trouvant sur la baie de Quiberon en Bretagne, connue pour ses alignements mégalithiques.

Les mystérieuses pierres de Kounov, photo: Archives de Radio Prague
Les mystérieuses pierres de Kounov ne s’élèvent pas en hauteur comme la plupart des menhirs, mais sont assez basses. Elles sont alignées en 14 rangées qui sillonnent la forêt, puis il y a quelques pierres solitaires. Au total il y a 2500 pierres de ce type dans la région.

Il y en avait davantage, mais les gens de la région les ont emporté et utilisé pour construire leurs maisons. Maintenant cela n’est plus possible car les pierres sont protégées par les sociétés de sauvegarde de la nature de la région. Apparemment les rangées de pierres seraient un calendrier qui jadis annonçait la venue du solstice.

Les premiers renseignements sur les rangées de pierres, obtenues par l’instituteur du coin, datent de 1934. Puis deux ou trois ans plus tard on trouva une plaque en céramique avec une inscription bizarre, une tête de cheval et une svastika, appelée plus tard croix gammée. La plaque a été remise au musée de la ville de Zatec, mais malheureusement elle a disparue et reste jusqu’à présent introuvable. Là encore on a fait à l’époque un parallèle avec la plaque pratiquement identique trouvée en France près du village Glozel.

Les mystérieuses pierres de Kounov, photo: Archives de Radio Prague
Les pierres font effectivement penser à ce genre de phénomène, héritage celtiques, que l’on retrouve en Europe occidentale. Et il est vrai que les Celtes sont arrivés jusqu’en Bohême occidentale.

Les scientifiques estiment que les rangées de pierres basses servaient comme une sorte d’élément sensible à la pleine lune et autres changements, probablement basé sur les ondes de l’ultra son.


Photo: Archives de Radio Prague
Et maintenant une recette pour vous, chers auditeurs. Cette fois-ci il s’agira du Kuba (couba), un plat que dans le temps on mangeait en Bohême à Noël.

Pour préparer le Kuba (couba) il vous faut :

240 g d’orge mondé ou d’orge perlé (petit orge), 30g de champignons séchés (bolets ou chanterelles), 3 gousses d’ail, 1 à 2 cuillérée de marjolaine, 3 cuillères à soupe de saindoux, 2 cuillères à soupe de panure, sel, poivre.

• Tremper les champignons dans de l’eau froide et laisser gonfler.

• Cuire les champignons, puis les égoutter.

• Rincer l’orge mondé ou l’orge perlé et cuire lentement jusqu’à ce qu’il soit ramolli.

• Laisser égoutter l’eau s’il reste encore dans la casserole.

• Graisser le plat avec le saindoux et saupoudrer de panure.

• Mélanger l’orge mondé ou l’orge perlé avec les champignons.

• Ajouter la marjolaine, l’ail broyé, du saindoux, saler, poivrer et placer dans le plat.

• Mettre au four pour plus ou moins une trentaine de minute. La boisson est au choix.

10
50.224545030000
13.694179060000
default
50.224545030000
13.694179060000