Le PIB tchèque à -11%, une chute historique

Иллюстративное фото: Idea go, FreeDigitalPhotos.net

Au deuxième trimestre 2020, le PIB tchèque s'est contracté de 11% en glissement annuel, soit la plus forte baisse enregistrée dans l'histoire du pays.

La baisse du Produit Intérieur Brut s'élève à 8,7% par rapport au premier trimestre de l'année, quand la crise sanitaire n'avait pas encore touché l'Europe.

Ces chiffres ont été publiés ce mardi par l'Institut tchèque des statistiques, Český statistický úřad (ČSÚ), qui précise que la baisse de la demande étrangère est en grande partie responsable de cette baisse sans précédent depuis la création de la République tchèque en 1993. Fin juillet, les statisticiens tablaient sur une baisse légèrement inférieur du PIB de 10,7% en glissement annuel.

La baisse de la consommation des ménages a également influé sur ces résultats macroéconomiques. "Les ménages ont limité leurs dépenses, notamment concernant les biens durables et également les services", selon l'un des responsables du ČSÚ, qui précise que les dépenses des institutions publiques ont quelque peu pallier les effets de la crise sanitaire sur l'économie nationale .