Le président de la République s’est exprimé en faveur d’un « gouvernement de fonctionnaires »

Après s’être réuni à la résidence présidentielle de Lány, située à 35km de Prague, avec les représentants des partis de coalition, le parti civique démocrate, ODS et le parti TOP 09 ce vendredi, les représentants des partis de l’opposition, le parti socio démocrate et le parti communiste, ce samedi, et les représentants du parti Affaires publiques ce dimanche, le président de la République, Miloš Zeman, s’est exprimé à la radio tchèque ce dimanche en fin d’après midi sur le dénouement de la crise gouvernementale actuelle. Il n’a toutefois pas évoqué un dénouement clair mais il a suggéré les différentes possibilités de sortie de crise, qui sont entre autres la dissolution de la Chambre des députés devant recueillir 120 voix, ou le vote de confiance à l’égard du gouvernement devant receuillir 101voix. Cependant Miloš Zeman, qui n’apprécie pas la notion de gouvernement de fonctionnaires, s’est prononcé en faveur d’un tel gouvernement, et a insinué qu’il nommera pas Miroslava Němcová au poste de Premier ministre ; un geste empêchant le soutien des partis de coalition. Le président devra faire connaître le nom de celui qui sera chargé de former un nouveau gouvernement ce mardi.