Le roi des Belges à Prague

Le roi des Belges, Albert II, et son épouse Paola

Le roi des Belges, Albert II, et son épouse Paola, ont ouvert leur visite de trois jours en République tchèque. Alena Gebertova.

Le roi des Belges, Albert II, et son épouse Paola
Il s'agit de la première visite officielle du couple royal, nous l'avons dit, dans notre pays. Elle est une preuve de ce que la Belgique souhaite cultiver des relations privilégiées avec la République tchèque. C'est d'ailleurs ce qu'a déclaré à la veille de cette visite le chef de la diplomatie belge, M. Louis Michel, qui accompagne le roi à Prague. Et c'est dans le même esprit qu'a parlé le Président de la République, Vaclav Havel, lors d'un bref point de presse, ce mardi, avec les journalistes tchèques et belges, qui a suivi après sa première rencontre avec le roi des Belges. Nous avons des relations intenses et libres de tout problème, a-t-il dit. Bruxelles est notre allié au sein de l'Otan, et on espère qu'il le sera, aussi, très prochainement au sein de l'Union européenne.

Dans le second semestre de l'année, la Belgique présidera l'Union européenne, et il se peut que ce sera une phase décisive pour nous-mêmes, a dit Havel. Selon ses propres paroles, l'Union européenne est un essai d'aménager l'Europe qui n'a pas de précédent dans l'histoire, une chance que l'on ne saurait gaspiller. Cette chance devrait être donnée à ceux, également, qui n'ont pas eu le bonheur de vivre dans des pays libres. A la fin de son bref point de presse, Vaclav Havel a apprécié une fois encore le fait que la République tchèque puisse recevoir, ces jours-ci, une visite à ce niveau.

J'aimerais bien, moi aussi, n'avoir à visiter que les pays avec lesquels nous entretenons des relations dépourvues de toute ombre, a conclu Havel... Le roi Albert II passera la dernière journée de son séjour en République tchèque à Ostrava, chef-lieu de la Moravie du nord. La ville se prépare à cette visite hors du commun depuis des semaines déjà. Point étonnant : Ostrava n'acceuille pas très souvent les têtes couronnées. La dernière en date a été celle, vers la fin des années cinquante, de l'empereur Haïle Selassie d'Ethiopie. En 1906, c'est l'empereur Franz Joseph II, qui avait honoré la ville de sa présence. Le roi et la reine des Belges visiteront, jeudi, encore une autre ville morave, Opava.