Le tabagisme

r_2100x1400_radio_praha.png

Le nombre d'enfants entre 11 et 15 ans qui fument régulièrement a doublé ces quatre dernières années en République tchèque. Selon les spécialistes, nous devons cette augmentation à la publicité de plus en plus obsédante, au climat dans la société tchèque, où le tabagisme est considéré comme une chose plus ou moins normale, et surtout à une attitude libérale du législateur. Même si l'Etat sait que les amateurs de tabac, à la différence des non fumeurs, ont deux à trois fois plus de chance d'attraper un infarctus ou de tomber malades d'un cancer, il ne libère pour la prévention du tabagisme qu'une fraction de la somme que l'industrie du tabac dépense pour sa publicité. A titre d'exemple, l'année dernière, cette publicité a coûté 160 millions de couronnes, l'équivalent de presque 30 millions de FF.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture